Je veux tout savoir de la transformation numérique !
Pour lire l’intégralité des articles issus du magazine bimestriel, identifiez-vous. Vous accéderez ainsi aux articles premium, aux exclus web et vous pourrez télécharger l’ensemble de nos ressources en un clic.
Pour recevoir le magazine chez vous, abonnez-vous !
Je m'identifie

Nord-ouest : Competitiv IT, l’industrie dans le cloud

KDE-Energy-France-competitiv-IT-article

KDE Energy France

L’initiative de la chambre de commerce et d’industrie Nord de France et de l’Etat (Direccte), unique en France, a déjà séduit une vingtaine d’entreprises. Competitiv IT consiste en un accompagnement personnalisé, assorti d’un coup de pouce financier pour les TPE/PME de l’industrie et des services à l’industrie, qui veulent faire du numérique un outil de développement et de croissance de leur business.

Nicolas Brozek, responsable innovation à la CCI Nord de France et animateur de Competitiv IT, voit dans ce programme le moyen « d’amener les industriels à mettre le client au cœur de leur développement ». Concrètement, l’entreprise éligible choisit l’un des quatre prestataires Web retenus pour l’opération (Goweb et Lemon Interactive à Roubaix ; 3e Monde à Lille ; et Inopale Web à Boulogne-surMer), qui se déroule en quatre temps : diagnostic de l’action, mise en œuvre développement, analyse post-projet et formation collective. L’aide financière de l’Etat est de 50 % de l’assiette maximum de dépenses éligibles, soit 12 000 euros. Quand les projets dépassent ce montant, la partie « hors assiette » est prise en charge par l’entreprise. « Il n’y a pas de délai de mise en œuvre car nous sommes sur le temps de l’entreprise et chacun a son temps de développement », précise Nicolas Brozek.

Des demandes très précises

Parmi les bénéficiaires : la PME lilloise Clid Industrie, distributeur de matériels industriels pour le traitement de surfaces et le transfert de fluides (11 millions d’euros de chiffre d’affaires ; 50 salariés). Son projet consiste à passer d’un site Web type « carte de visite » à un site BtoB de vente de matériels à des professionnels, sans soutien technique. En intégrant également ce programme, Chaumeca, expert du traitement de l’air et des gaz (9 millions d’euros de chiffre d’affaires ; 44 salariés) estime se placer dans le continuum de sa restructuration, entamée il y a quatre ans après sa reprise par Rémy Rochard, PDG. « Nous voulons accentuer notre présence au niveau national et international ; dynamiser notre image de marque et être plus réactifs. Ce qui suppose d’ouvrir les portes à nos clients en leur donnant immédiatement l’information qu’ils cherchent », explique Sophie Ricatte, responsable marketing. Chaumeca souhaite également attaquer de nouveaux marchés : « Comment se trouver dans le viseur des agriculteurs, des collectivités, sachant que chaque cible a son langage et ses modes de communication ? » La PME veut enfin mieux faire collaborer ses salariés afin d’augmenter sa réactivité. « Nous voulons optimiser nos outils existants, dont l’ERP, et peut-être mettre en place un réseau type Intranet. »

KDE Energy France et ses cinq collaborateurs, bureau d’études nordiste spécialisé dans l’éolien, veut mettre en place un outil de gestion et de partage de projets en ligne. « J’ai repris la filiale d’un groupe étranger, qui était bien équipé dans ce domaine. Mon souci est de retrouver un outil numérique de qualité, en phase avec le profil de notre activité et la taille de mon entreprise », explique Michel Suzan, le dirigeant. KDE Energy France prospecte pour trouver des opportunités de développement de parcs éoliens, avec toutes les contraintes liées aux permis de construire, aux recours, etc. « Ce sont des projets longs, de huit ans en moyenne, ce qui implique de la traçabilité et des bases de données très fiables et adaptées à nos contraintes qui évoluent dans le temps », poursuit-il. Cet outil, qui doit pouvoir faciliter les audits par des investisseurs et clients potentiels, devra permettre la consultation des données à distance, celles-ci devant être téléchargeables dans le serveur de l’entreprise. 


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *