Je veux tout savoir de la transformation numérique !
Pour lire l’intégralité des articles issus du magazine bimestriel, identifiez-vous. Vous accéderez ainsi aux articles premium, aux exclus web et vous pourrez télécharger l’ensemble de nos ressources en un clic.
Pour recevoir le magazine chez vous, abonnez-vous !
Je m'identifie

A Lille, Axelle Lemaire consulte sur l’avenir du numérique en France

French-Tech-Lille-Axelle-Lemaire-articleLa première journée contributive de la concertation nationale sur le numérique a eu lieu le vendredi 28 novembre à EuraTechnologies, en présence d’Axelle Lemaire, secrétaire d’Etat au numérique. L’occasion de célébrer la toute fraîche labellisation French Tech du territoire lillois, d’inaugurer sa SmartHome 3.0 et de mettre à l’honneur un nouveau partenariat entre PSA Peugeot-Citroën et EuraTechnologies.

Représentants d’entreprises, créateurs de startups, membres d’associations, collaborateurs institutionnels, experts bancaires, nombreux sont les Lillois à avoir répondu présents à l’invitation du Conseil national du Numérique (CNNum), lancée dans le cadre de la concertation nationale sur le numérique.

Pendant une heure et demie, ils ont échangé sur des propositions visant à accélérer la croissance, l’innovation et la disruption en France via le numérique. Quels nouveaux modèles économiques et organisationnels construire, comment être davantage présent à l’international, quels financements envisager, comment optimiser les clusters numériques, quels soutiens apporter à l’innovation et comment adapter la publicité en ligne, ces six thèmes ont été débattus à EuraTechnologies dans des salles dédiées à chacun d’entre eux. C’est dans ce lieu totem des nouvelles technologies que le CNNum a décidé de tenir sa première journée contributive en région pour alimenter ses réflexions en vue d’aider à la préparation du projet de loi sur le numérique attendu dans le courant du premier trimestre 2015.

L’occasion pour les Lillois de promouvoir l’exemplarité de leur écosystème numérique auprès d’Axelle Lemaire, secrétaire d’Etat au numérique, venue sur place lancer la journée. Les présidents des agglomérations de Valenciennes, Lens, Calais avaient également fait le déplacement pour célébrer la récente labellisation « French Tech » de leur territoire au côté de Damien Castelain, président de Lille Métropole. Car, c’est une des particularités du Nord – Pas-de-Calais d’avoir candidaté à ce label en fédérant plusieurs villes sous une seule bannière.  

« Avec 2 000 entreprises dans le numérique et 30 000 salariés, le Nord-Pas-de-Calais est la 5ème région de France la plus active dans ce secteur d’activité. Nous étions au 8ème rang, il y a peu de temps. C’est la plus forte croissance du numérique. Nous visons 4 000 entreprises et 80 000 emplois d’ici à dix ans. Les résultats sont là parce que nous jouons la complémentarité entre nos différents territoires », a rappelé Damien Castelain en remerciant Akim Oural, conseiller communautaire à Lille Métropole, adjoint au maire de Lille et membre du CNNum, sans qui la capitale des Flandres n’aurait peut être pas eu l’occasion d’ouvrir le bal des consultations sur le terrain avec en plus la présence d’Axelle Lemaire.

« Vous êtes des précurseurs et faites partie des trois poids lourds de la French Tech. L’Europe du numérique sera fait de ce que vous avez construit ici à EuraTechnologies. Nous sommes ici au cœur de la symbolique d’un territoire qui a su opérer sa mutation. Cette symbolique, vous savez la faire vivre en faisant travailler ensemble acteurs du public et ceux du privé. L’Etat est à vos côtés », a avancé Axelle Lemaire, en précisant que c’est à elle maintenant d’aller en parler partout y compris à l’étranger.

Les Lillois ont en effet de quoi être fiers du chemin parcouru. Leur vielle se place dorénavant en 2ème position (hors Paris) sur les industries créatives. « Nous voulons être les premiers », a lancé Martine Aubry, maire de Lille, avant d’inviter Axelle Lemaire à inaugurer la SmartHome 3.0 hébergée dans le hall central d’EuraTechnologies et rappeler la signature le même jour d’un partenariat entre PSA Peugeot Citroën et EuraTechnologies.

La maison intelligente

Démonstrateur grandeur nature de la maison intelligente de demain, la SmartHome 3.0 réunit dans un espace modulaire et évolutif les dernières découvertes d’usages et innovations technologiques au service des habitants. « La table connectée est particulièrement intéressante. Elle montre comment le numérique peut aider à créer des usages collectifs aux services des personnes âgés et des personnes handicapées. J’aimerais que tout le monde la voit. Surtout ceux qui ont une vision abstraite du numérique », a indiqué Axelle Lemaire en parlant de la DashBoard, un outil d’interface et de pilotage de nombreux services d’information comme le planning du ramassage des poubelles, les consommations énergétiques ou les commandes de températures par pièce.

A sa sortie de la SmartHome dont elle a « tagué » le mur au côté de Martine Aubry (photo), Axelle Lemaire a rejoint Christian Peugeot, directeur des affaires publiques de PSA Peugeot Citroën, en déplacement à Lille pour la signature d’un partenariat entre le constructeur automobile et EuraTechnologies.

« Ce partenariat vise à favoriser nos échanges avec les startups de ce grand parc lillois dédié au numérique, notamment sur les problématiques de mobilité et de voiture connectée », a précisé Daniel Zamparini, l’actuel DSI du groupe PSA Peugeot Citroën quelque jours avant de passer la main à son successeur Jean Luc Perrard. C’est le premier du genre en France sur lequel s’engage le constructeur automobile.

L’automobile

Deux startups lilloises, Taktus et Adictiz, travaillent déjà avec le constructeur automobile sur des projets en commun. « Ce n’est qu’un début, Nous avons mis quarante startups en face de PSA : des sujets les plus simples aux plus complexes comme Eliocity, où l’on est sur de l’électronique embarquée ce qui prend donc plus de temps » a indiqué Raouti Chehih, le directeur d’EuraTechnologies, à notre confrère de Frenchweb.fr. « Ce qui nous a séduit ici, c’est la vitesse avec laquelle l’écosystème d’EuraTechnologies est capable de répondre à nos attentes », précise Christophe Rauturier, en charge des systèmes d’information Services Pièces Client et Digital à la direction des programmes de PSA Peugeot Citroën.

C’est sans doute cette vitesse de réaction qui a également séduit le CNNum. Et la richesse des propositions faites par les contributeurs aux ateliers menés en parallèle. A voir sur la plateforme collaborative contribuez.ccnumérique.

D’autres rendez-vous terrain sont attendus. Le 9 janvier, au Conseil de l’Europe à Strasbourg sur le thème, « la loyauté dans l’environnement numérique ». Le 19 janvier, à Bordeaux sur le thème, « la transformation numérique de l’action publique ». Le 4 février, à Nantes sur le thème, « la société face à la métamorphose numérique ». 


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *