Cycle « SI et transformation » : le défi du service mondial 30/01 – Engie 15

Youssef Tahani, Chief Infrastructure Officer - Engie

Youssef Tahani, Chief Infrastructure Officer – Engie

 » Engie s’est profondément réorganisée pour être en accord avec les évolutions majeures de notre métier. Il a fallu que notre vision du système d’information évolue en conséquence, avec un DSI Groupe, 24 CIO de Business Units et environ 130 organisations IT locales. L’idée est d’avoir une DSI globale pour nos sujets régaliens et qui pilote les grands programmes de transformation, et que les forces locales contribuent activement à la mise en œuvre.

La plupart des grandes entreprises devront toujours composer avec des particularismes locaux, notamment dans leurs logiques internationales. Mais il y a de nouvelles visions à pousser dans nos activités, autour des modèles cloud, des plateformes, et profiter des opportunités technologiques actuelles pour une plus grande efficacité. La maturité du marché permet d’ailleurs de les déployer de mieux en mieux avec des modèles standardisés. Ce qui facilite la gestion des dualités global-local et legacy-digital. Depuis environ 18 mois que nous sommes dans cette nouvelle démarche, nous recevons beaucoup de retours spontanés et positifs de la part de nos métiers. »