Quels leviers de transformation pour le retail en 2017 ? Philip Bianchi

Philip Bianchi, CEO - Proximis

Philip Bianchi, CEO – Proximis

« En 2009, lorsque l’e-commerce et les plateformes se sont déployées, on ne parlait pas encore d’omnicanal. C’est plus tard, à partir de 2013 que le mot est devenu à la mode » explique Philip Bianchi. « Pourtant ces projets sont quasi impossibles à mener tellement les technologies traditionnelles sont inadaptées. Proximis a vocation à standardiser ces projets. Notre métier est de réunir le monde offline et online à travers une seule et même plateforme pour pouvoir offrir un parcours unifié et faire en sorte que les enseignes ne disent plus « non » à un client parce que la technologie les y a contraints. La technologie doit simplifier le business, pas le rendre compliqué. On vit tous les nouvelles attentes du consommateur au même moment, mais on ne maîtrise pas assez la technologie pour y faire face, du coup personne n’est satisfait, ni le retailer, ni son client. Et on demande à l’IT de travailler constamment dans l’urgence, tout en préparant l’avenir, mais c’est incompatible. Churchill disait de prendre le changement par la main avant qu’il ne vous prenne par la gorge. C’est dommage d’avoir attendu d’être pris à la gorge pour réagir. »

Eric Voltzenlogel, DGA de Proximis ajoute «Je remarque un grand écart entre d’un côté la technologie qui nous offre un assistant personnel dans notre quotidien, qui va nous permettre d’acheter d’une nouvelle manière, et de l’autre l’informatique traînée dans les entreprises comme un boulet, qui va devoir s’y adapter.»