Retour sur le dîner de la rédaction « Compétitivité de la DSI » Keolis 11

philippe-bourbotte-keolis

Philippe Bourbotte, Responsable Infrastructure Opérations et Sécurité Informatiques – Keolis

« Il est évident qu’il est plus que jamais nécessaire aujourd’hui que la DSI consacre une part de ses ressources au marketing de ses services. Cela permet d’accompagner et alimenter la dynamique entre la DSI et les métiers. Cette dynamique et ce lien historiques sont en effet concurrencés par les technologies et services grand public, type Cloud par exemple. Comment la DSI prouve-t-elle aux métiers ce qu’elle leur apporte ?

La sécurité, et donc les remédiations aux risques potentiels ou avérés, est l’un des apports clé mais il arrive bien souvent « après la bataille » pour permettre à la DSI de prouver sa valeur. En revanche, les actions en amont sur les achats, les négociations de contrats, et la capacité à assembler les services technologiques intelligemment, ont des effets immédiats et visibles qui permettent de convaincre efficacement. Chez Keolis, nous avons décidé de ne pas positionner la DSI dans un rôle de « contrôle » des choix métiers, mais plutôt de conseil et de lanceur d’alertes, pour sensibiliser aux enjeux et risques technologiques. Ceci permet de ne pas brider l’innovation vers laquelle tendent nos branches métiers, tout en avançant dans une démarche partagée et tempérée. »