Retour sur le Dîner de la rédaction « Transformation ETI » du 05/12 – Europcar 3

Stephane Deux IT Services | Group CIO Office chez Europcar

Stephane Deux, IT Services | Group CIO Office chez Europcar

« Méfions-nous de nos grandes certitudes en matière de transformation… mais portons des convictions qui sont nécessaires pour faire bouger les lignes et qui permettront de ne pas sous-estimer le côté anxiogène de ces transitions rapides pour nos organisations. Le happy management devient dès lors une nécessité. Il faut par ailleurs abandonner l’idée que le manager doit être celui qui pense à la place des autres. Ce changement culturel passe aussi par le fait de voir la transformation numérique de façon équilibrée entre expérience client et expérience collaborateur.

Trop souvent le focus s’est fait uniquement sur les clients. Pour mener ces transformations, il faut donc faire naître du leadership dans une logique « d’empowerment » de ses collaborateurs– quelle que soit la taille de l’organisation. Ce n’est pas à un acteur providentiel de tout transformer avec ses  seules idées sur la « bonne organisation ». Il faut d’abord que la légitimité se construise en obtenant des victoires sur des sujets profondément opérationnels et pratiques. C’est ensuite qu’il sera possible de challenger et de contribuer sur des aspects « soft skills » à un niveau plus global. »

Vous consultez un extrait du diaporama Retour sur le Dîner de la rédaction « Transformation ETI ».