Vulog, futur « grand champion » de la mobilité partagée

Depuis octobre 2016 à Copenhague (Danemark), les solutions de Vulog permettent à Renault et l’opérateur danois Green Mobility d’offrir un service d’auto-partage 100 % électrique avec 450 Renault Zoé.
Depuis octobre 2016 à Copenhague (Danemark), les solutions de Vulog permettent à Renault et l’opérateur danois Green Mobility d’offrir un service d’auto-partage 100 % électrique avec 450 Renault Zoé.

Depuis octobre 2016 à Copenhague (Danemark), les solutions de Vulog permettent à Renault et l’opérateur danois Green Mobility d’offrir un service d’auto-partage 100 % électrique avec 450 Renault Zoé.

On ne possède plus de voiture, on la partage ! C’est sur ce créneau des technologies d’auto-partage que la société niçoise Vulog, née dans les laboratoires Inria de Sophia-Antipolis, souhaite aujourd’hui prendre son envol aux Etats-Unis, puis en Asie.

>> Consultez l’article en entier : Vulog, futur « grand champion » de la mobilité partagée

Fiche Vulog

  • Solutions de mise en place de services d’auto-partage, pour les besoins de mobilité des personnes ou des entreprises.
  • Création : 2006
  • Fondateurs : start-up issue des laboratoires Inria de Sophia-Antipolis, créée par Georges Gallais (directeur de l’innovation) et David Emsellem (directeur technique). Depuis avril 2016, l’entreprise est pilotée par Grégory Ducongé, directeur général.
  • Chiffre d’affaires 2016 : non précisé. Mais il a presque doublé entre 2015 et 2016 (réalisé pour moins de 10 % en France et plus de 90 % à l’international, notamment au Canada)
  • Effectif : 60 collaborateurs et consultants (15 embauches en cours)
  • Sa technologie est utilisée par de nombreux acteurs à Vancouver (Evo), Montréal (Communauto), Bruxelles, Sao Paolo (Urbano Carsharing), Varsovie (Panek Carshare), ou Copenhague (Green Mobility)…
  • 4 500 véhicules sont aujourd’hui équipés du boîtier Vulog.