Robotique et logistique font bon ménage

Les robots dans les entrepôts et sur les chaînes logistiques sont de plus en plus utilisés pour accélérer la préparation des commandes et participent à faciliter les conditions de travail. Zoom sur ces nouvelles solutions qui auront la part belle à la Semaine Internationale du Transport et de la Logistique – SITL.

Robotique et logistique font bon ménageC’est un véritable ballet hypnotique. Dans les entrepôts des e-commercants comme Amazon ou Alibaba, des flottes de centaines de petits robots s’affairent.

Ressemblant à des robots aspirateurs format XL, ou à de gros cubes sur roulettes, ces ouvriers d’un nouveau genre se dirigent grâce à une navigation laser, passent sous les étagères de produits, les soulèvent et les apportent directement aux préparateurs de commandes. L’opérateur ne parcourt plus des kilomètres pour aller chercher les produits, ce sont les produits qui viennent directement à lui.

Dans ce domaine, les robots du français Scallog sont particulièrement réputés. Ce principe du « goods to man » (les marchandises viennent à l’homme et non l’inverse) prend de l’ampleur.

Cet article est un contenu « Numérique en Pratique ».
Visiteur ? Indiquez votre email ci-dessous. Abonné ? Connectez-vous ici !

Pour continuer à lire cet article gratuitement et accéder au contenu « Numérique
en Pratique » , nous vous demandons simplement de renseigner votre mail.
Mon email