Je veux tout savoir de la transformation numérique !
Identifiez-vous pour lire l’intégralité des articles premium et accéder à l’ensemble de nos ressources.
Pour recevoir les dossiers thématiques par mail, inscrivez-vous !
Je m'identifie

Pour accompagner les entreprises qui veulent garder le cap du numérique, nous vous présentons le numérique en pratique. Des pratiques inspirantes, des cas concrets et des actualités élaborés avec nos partenaires pour vous aiguiller dans vos choix et vos projets de transformation. Inspirez-vous !                                                              

🐤 Suivez-nous avec le hashtag #NUMEP                                                                -  Devenir partenaire ?

Thèmes
Secteurs d'activité
Carnet :
Mot-clef :
Thème(s) :
Secteur(s) :
Entreprise(s) :

CASB : 6 atouts pour sécuriser les applications cloud en entreprise

D’ici à 2022, 65 % des outils de productivité des entreprises devraient être transférés dans le cloud, c’est-à-dire en dehors de votre périmètre de sécurité traditionnel.

 

CASB : 6 atouts pour sécuriser les applications cloud en entreprise1- Identifiez les applications cloud que vos collaborateurs utilisent et évaluez le risque

 
La plupart des DSI estiment entre 30 et 40 le nombre d’applications cloud utilisées dans leur entreprise. En réalité, elles sont plus de 1 232 entre les applications validées par le département informatique et celles, non
approuvées, qui peuvent présenter un risque de sécurité élevé (le « Shadow IT »). Pour déterminer si les applications découvertes sont sûres pour l’entreprise, il faut vérifier qu’elles respectent ses exigences, notamment ses politiques de sécurité et de conformité. Avec un CASB, vous pouvez recenser et évaluer les applications que vos collaborateurs utilisent. Nombre d’entreprises aujourd’hui évaluent les usages cloud au cas par cas, en passant au crible les données issues des outils réseau et de sécurité comme les proxys, les pare-feu et les journaux DNS. Un CASB peut consolider automatiquement ces données et apporter une visibilité bien plus profonde, avec une analyse détaillée portant sur des milliers d’applications cloud.
 

2- Appliquez des politiques de gestion des applications cloud sur les proxys web ou pare-feu existants

 
À partir des informations fournies par le CASB, vous pouvez faire le tri entre les applications cloud à approuver, celles qui peuvent être autorisées sous surveillance et celles qu’il faut bloquer totalement. Ensuite, vous pouvez affiner vos politiques de proxy web et de pare-feu pour bloquer les applications à risque qu’il n’y a pas lieu d’utiliser dans l’environnement de l’entreprise. L’intégration du CASB avec votre proxy web rationalise ce processus.
 

3- Encadrez l’utilisation des informations sensibles, notamment les contenus concernés par la conformité

 
L’aspect crucial des applications cloud réside dans les données d’entreprise qui y transitent. Par conséquent, veiller à la sécurité de ces données est le rôle le plus important du CASB. Outre l’encadrement des applications cloud utilisées, vous devez surveiller et contrôler la manière dont les données sont exploitées, même au sein des applications validées.
Pour identifier et classifier les contenus sensibles transférés et stockés dans les applications cloud, les CASB de pointe recourent à des techniques avancées, comme le traitement des langues naturelles et l’analyse contextuelle. Les solutions CASB évoluées identifient de manière dynamique et précise les catégories importantes de documents et de données, qu’il s’agisse de fichiers de conformité, commerciaux ou juridiques, ou d’informations d’identification, de santé ou de cartes bancaires, même dissimulés derrière un lien partagé. Ce degré de visibilité vous permet de créer et d’appliquer des politiques de sécurité tout en laissant les utilisateurs profiter de la liberté du cloud.
 
Les pouvoirs publics et les autorités de régulation sectorielles sont de plus en plus attentifs aux conditions de transfert et de stockage des données sensibles, ou exigent des entreprises qu’elles renforcent la protection de ces informations. Face à ces exigences, le caractère ouvert et l’ambiguïté géographique du cloud obligent les entreprises à reconsidérer son utilisation pour partager des informations. Avec le chiffrement et la « tokenisation », elles peuvent continuer à recourir au cloud en instaurant une couche de protection supplémentaire. Au lieu d’empêcher purement et simplement le transfert de ces données dans le cloud, ces technologies remplacent les données sensibles par des valeurs tokenisées ou chiffrées avant qu’elles ne quittent l’environnement de votre entreprise.
 
Veillez à choisir une solution qui n’a pas d’impact sur la fonctionnalité de l’application cloud elle-même. Avec une solution CASB appropriée, vos équipes pourront utiliser des plates-formes cloud courantes, comme Salesforce et Oracle, en toute sécurité, de manière productive et dans le respect des politiques de confidentialité et de conformité.
 

5- Détectez et bloquez les comportements inhabituels qui indiquent une activité malveillante

 
Les services cloud offrent de nouvelles cibles aux cyber criminels qui, s’ils mettent la main sur des informations d’authentification, peuvent accéder aux données de l’utilisateur sans être détectés par la plupart des contrôles de sécurité. En effet, ces derniers ne recherchent aucune activité
suspecte de la part d’un utilisateur légitime lorsqu’il se connecte ni lors des opérations qu’il effectue après connexion.
 
Les malwares et menaces persistantes avancées peuvent se propager par le biais d’applications cloud, et le transfert de fichiers vers le cloud via des liens chiffrés rend ces attaques invisibles pour les moteurs d’analyse traditionnels. S’ils ne sont pas détectés et traités rapidement, de tels malwares peuvent envahir toute l’entreprise.
 
Une bonne solution CASB doit aussi fonctionner en continu. Elle doit offrir une visibilité approfondie sur l’activité des utilisateurs, développer des points de comparaison et rechercher les anomalies par une analyse des comportements qui apporte de réelles capacités de détection des menaces et de réponse à incident pour le cloud.
 

Intégrez la visibilité et la maîtrise du cloud dans vos solutions de sécurité existantes

 
Pour porter ses fruits, la sécurité cloud doit réunir plusieurs technologies pour offrir un niveau adéquat de visibilité, de contrôle, de protection des données et de prévention des menaces. Une solution CASB avancée telle que Symantec CloudSOC est le point de départ idéal pour gagner en visibilité et mieux appréhender l’usage des applications cloud dans votre entreprise.
 
En intégrant CloudSOC avec Symantec ProxySG et Symantec DLP et avec l’appui du Global Intelligence Network, vous pouvez obtenir la protection complète dont vous avez besoin. Ces solutions Symantec vous apportent la maîtrise, la protection des données et la protection contre les menaces indispensables pour bénéficier d’une sécurité à 360 degrés à l’heure de la génération cloud. L’ensemble de l’entreprise peut alors profiter des côtés pratiques du cloud sans les risques.