Je veux tout savoir de la transformation numérique !
Pour lire l’intégralité des articles issus du magazine bimestriel, identifiez-vous. Vous accéderez ainsi aux articles premium, aux exclus web et vous pourrez télécharger l’ensemble de nos ressources en un clic.
Pour recevoir le magazine chez vous, abonnez-vous !
Je m'identifie

Pour accompagner les entreprises qui veulent garder le cap du numérique, nous vous présentons le numérique en pratique. Des pratiques inspirantes, des cas concrets et des actualités élaborés avec nos partenaires pour vous aiguiller dans vos choix et vos projets de transformation. Inspirez-vous ! 

 Devenir partenaire ?

Thèmes
Secteurs d'activité
Carnet :
Mot-clef :
Thème(s) :
Secteur(s) :
Entreprise(s) :

Le planning au travail : une préoccupation grandissante

Travail dominical, horaires élargis en soirée, télétravail, administration omnicanale du client, polyvalence… La gestion des plannings des salariés devient une préoccupation majeure pour les entreprises du e-commerce, de la grande distribution, de la restauration, des centres de relation client et de la logistique, qui tiennent à répondre aux besoins des consommateurs.

Le planning au travail : une préoccupation grandissante

Stéphane Chambareau, responsable Marketing , Holy-Dis,

De nouvelles pratiques émergent dans le milieu professionnel, du télétravail aux congés illimités, en passant par les échanges d’emploi du temps. Mais, plutôt que d’imposer un planning aux salariés, on leur donne désormais les moyens de l’élaborer. Ces différents usages sont testés avec l’objectif d’optimiser les ressources humaines et ainsi de réaliser un retour sur investissement, car les entreprises doivent jongler avec des plages horaires de plus en plus étendues et des flux de fréquentation variables tout au long d’une journée.

Des logiciels existants comme Planexa® ou Timesquare® de Holy-Dis vont jusqu’à définir des emplois du temps en fonction du chiffre d’affaires établi toutes les quinze minutes. A charge ensuite au responsable d’optimiser la présence de ses équipes, qui peuvent choisir leurs horaires de travail parmi ceux proposés.

« Il est impossible d’aller contre le sens de l’histoire. La flexibilité s’impose. Et, dans de nombreux secteurs où recruter et former coûtent de plus en plus cher, cette souplesse accordée aux salariés est un moyen pour conserver les talents. Car il faut savoir, qu’après le salaire, le planning est l’une des préoccupations majeures des Français », analyse Stéphane Chambareau, responsable Marketing & Communication d’Holy-Dis, éditeur de logiciels de planification optimisée des ressources humaines. L’emploi du temps est, en effet, primordial de par sa fonction de lien entre vies privée et professionnelle.

Vers des magasins ouverts en nocturne

Si cette planification plus souple n’est pas encore généralisée, elle tend à s’imposer progressivement. « Tout dépend  de la digitalisation du métier RH dans l’entreprise. Seule l’introduction d’un logiciel permet d’accéder à ces possibilités », explique Stéphane Chambareau. Selon l’expert, cette gestion offre l’avantage d’impliquer pleinement les collaborateurs dans la vie de l’entreprise ; tout en mesurant l’impact de leur travail sur la rentabilité globale. « Elle permet également de les faire monter en compétences en facilitant la polyvalence », ajoute-t-il.

L’évolution des modes de consommation est l’un des premiers critères qui a fortement impacté la « planification » des salariés. Autant dans le magasin que l’entrepôt. Ainsi, pour répondre aux attentes de ses clients, Darty a notamment adapté sa logistique pour offrir la possibilité à ses clients de faire leurs achats 24 heures sur 24, que ce soit directement en magasins ou en commandant en ligne. « Les clients veulent tout et tout le temps. De plus, ils veulent être aiguillés par un interlocuteur expert, qui sache répondre à toute question. Ces attentes imposent un long processus organisationnel qui tienne compte du planning des bons interlocuteurs pour aboutir au bon résultat. » Des enseignes comme Louis Vuitton ou Nespresso, clients de Holy-Dis pour gérer leurs effectifs, ont ainsi bâti leur image de marque autour de cette qualité de service.

Le télétravail, un défi pour le temps de travail

Au-delà, les emplois du temps professionnels ont également été influencés par la législation. « Le passage aux 35 heures a apporté de la flexibilité, permettant aux entreprises de s’adapter selon les périodes de forte activité. Cela a été une loi importante qui a changé la façon d’envisager la gestion des horaires », affirme Stéphane Chambareau. Les lois sur l’aménagement du territoire, comme la loi du 6 août 2015 qui prévoit le travail le dimanche dans les zones touristiques notamment, transforment la vie en entreprise. L’élaboration d’un planning est ainsi un moyen de répondre aux contraintes légales. Les entreprises attendent désormais de mesurer les conséquences de la réforme du code du travail.

Aujourd’hui 2 salariés sur 3 souhaitent pouvoir travailler de chez eux. La tendance actuelle vers le télétravail tend à se renforcer grâce à une meilleure sécurisation assurée par la loi, avec par exemple la  compte les accidents de travail survenus à domicile dans des conditions identiques à celles s’appliquant dans les locaux de l’employeur.  « D’après des statistiques, 60 % des employés bénéficieront du télétravail en 2020, comme c’est déjà le cas pour les collaborateurs des centres d’appels. Avec ce modèle, arrive cependant la question du contrôle. » Pour le responsable Marketing d’Holy-Dis, de nouveaux mécanismes vont se développer : « Les heures de travail pourraient être définies par le temps de connexion à un logiciel professionnel, avance-t-il. Nous observons, par exemple, une demande croissante pour les badgeuses. »  

A lire également :

La maîtrise du temps, un enjeu clef des points de vente