Je veux tout savoir de la transformation numérique !
Pour lire l’intégralité des articles issus du magazine bimestriel, identifiez-vous. Vous accéderez ainsi aux articles premium, aux exclus web et vous pourrez télécharger l’ensemble de nos ressources en un clic.
Pour recevoir le magazine chez vous, abonnez-vous !
Je m'identifie

Fabrice Coquio – Les data centers, pierres angulaires de l’économie numérique

Véritables usines numériques qui nécessitent l’intervention de nombreux savoir-faire, les data centers sont aujourd’hui incontournables pour la compétitivité des entreprises et doivent donc faire l’objet d’un choix judicieux.Véritables usines numériques qui nécessitent l’intervention de nombreux savoir-faire, les data centers sont aujourd’hui incontournables pour la compétitivité des entreprises et doivent donc faire l’objet d’un choix judicieux.

Le quart de la croissance française reposait sur l’économie numérique en 2011 selon l’étude « Impact d’Internet sur l’économie française » du cabinet McKinsey, qui estime que la contribution d’Internet pourrait s’élever à 5,5% du PIB français à l’horizon 2015. Véritable source d’emploi, l’économie numérique est à l’origine de 700 000 créations de postes ces 15 dernières années, soit le quart des créations nettes d’emploi. Le développement d’Internet a aujourd’hui un impact direct sur toutes les strates de l’économie globale et engendre de nouveaux besoins de gestion des données.

 

Les data centers au cœur de l’économie numérique
Sites web, emails, photos, vidéos, informations des particuliers et des entreprises, usage intensif des appareils mobiles : les échanges de données ne cessent de croître et nécessitent des espaces destockage toujours plus importants. Ce n’est donc pas un hasard si les plus gros acteurs d’Internet à l’image de Google ou encore Facebook investissent toujours plus dans l’ouverture de centres de données, appelés communément data centers.

A l’heure du Big Data, du Cloud Computing et de la virtualisation, les data centers deviennent de véritables usines numériques sur lesquelles repose tout un pan de notre économie. En 2011, on dénombrait 2087 data centers dans le monde et selon l’étude réalisée en 2012 par DatacenterDynamics, l’investissement dans les centres de données a augmenté de 22% en 2012. Cette augmentation devrait se poursuivre à hauteur de 14% en 2013.

 

Le choix d’un data center externalisé
Le traitement des données est devenu un élément clé du développement des entreprises et de leur place dans l’économie. Stocker, exploiter et analyser les données : des enjeux cruciaux que certaines entreprises décident de gérer en interne, le plus souvent à l’aide d’un prestataire (pour le conseil, l’aide à la maintenance, la gestion technique, etc.). Pourtant, une interruption de service, un incendie ou une faille quelle qu’elle soit et ce sont les collaborateurs de l’entreprise et dans certains cas les clients qui sont privés d’accès aux informations. De plus, face àl’augmentation des volumes et de la complexité des données, l’évolution technologique, les réglementations toujours plus strictes, les enjeux environnementaux ou encore la conjoncture économique instable, l’externalisation des infrastructures informatiques et télécoms s’avère être un choix fiable et judicieux.

La gestion des data centers est un métier à part entière et les fournisseurs de data centers en colocation sont là pourrépondre aux problématiques d’espace de stockage, de puissance électrique, de refroidissement et de sécurité que rencontrent les entreprises dans l’évolution de leurs salles informatiques. La continuité d’activité est primordiale pour les entreprises qui doivent pouvoir se reposer sur des data centers hautement performants. Pour garantir cet aspect, les enjeux sont multiples et impliquent l’intervention de nombreux experts issus de domaines variés : génie électrique et climatique, réseaux et télécoms, sécurité, détection et extinction incendie, qualité, réglementations et environnement.

 

Pilier central de l’entreprise et de l’économie numérique
C’est une réalité, les data centers représentent aujourd’hui un véritable support pour des milliers d’entreprises de l’économie numérique. Quelle que soit leur activité, e-commerce, services et contenus en ligne, la diffusion de contenus en streaming ou applications Cloud, toutes ont besoin d’une solution d’hébergement des données adaptée à leurs besoins spécifiques (mobilité, Big Data,…). Tout l’écosystème du data center doit être en mesure d’assurer une disponibilité des actifs 24/7/365 et une continuité de service pour répondre aux attentes des utilisateurs.

Externaliser l’hébergement des données, c’est également l’opportunité pour les entreprises de rationaliser leurs coûts. D’où la nécessité de choisir judicieusement son partenaire de data center.

Les data centers ne doivent donc plus être simplement vus comme un ensemble de machines constitué de câbles raccordés au réseau. Ils sont aujourd’hui la clé de voûte de la compétitivité de nombreuses entreprises, quelle que soit leur taille, et donc des piliers centraux de l’économie numérique.

 

La France, terre d’accueil des data centers ?
Si la place de la France dans l’économie numérique mondiale est nettement derrière celle des Etats-Unis, de l’Allemagne, du Royaume-Uni ou même de la Suède (selon le rapport de l’Inspection Générale des Finances daté de 2012), le pays présente cependant de nombreux atouts pour se positionner sur le marché en plein essor des data centers.

Dans un contexte économique difficile où la rationalisation des coûts est bien souvent le nerf de la guerre, la France présente l’avantage de proposer l’électricité la moins chère d’Europe. Avec une augmentation de 63% des demandes en alimentation électrique sur le secteur en 2012 (d’après l’étude réalisée en 2012 par DatacenterDynamics), le pays a donc des arguments à faire valoir. D’autant plus que la fiabilité de son réseau électrique est largement reconnue, tout comme son avancée dans le déploiement de la fibre optique, ses infrastructures télécoms performantes mais aussi la haute expertise de ses ingénieurs.

Le marché intérieur français reste en tout cas largement à conquérir puisque 80% des plates-formes informatiques et télécoms du pays ne sont pas encore externalisés dans un centre de données. Un fort potentiel de croissance pour les acteurs du data center en France qui devront également attirer des clients étrangers désireux de tirer avantage des forces de notre pays.

 


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaire

  1. Merci pour cet article. Tout ceci est la conséquence de l’évolution technologique. Nous devons anticiper cette conséquence et en tirer le meilleur parti. Pour ma part, les data centers sont déjà au centre de notre économie.