SaGa Corp, l’éditeur de la banque en ligne manager.one, lève 3 millions d’euros

SaGa Corp poursuit sa progression avec un nouveau tour de table de 3 millions d’euros annoncé le 27 août dernier. La start-up est à l’origine du développement de manager.one, une plateforme bancaire 100% en ligne opérée par la Banque Wormser Frères et à destination de tous types d’entrepreneurs. Au total, ce sont 5 millions d’euros qui ont été levés depuis la création de la Fintech il y a deux ans. 

 | Alliancy est partenaire du 🏆 Trophée Start-Up Numérique destiné aux projets et start-up de moins d’un an. >Candidatez ici jusqu’au 11/10/2019.

L'équipe de manager.one

L’équipe de manager.one

Lancée le 5 juillet 2017, manager.one a redoublé d’efforts pour élargir son offre et enrichir ses fonctionnalités. Elle compte aujourd’hui entre 50 et 100 demandes d’ouverture de compte par jour. Deux principes fondateurs définissent la marque : une transparence de la tarification avec un abonnement mensuel fixe et identique pour tous ainsi qu’une offre toujours plus enrichie de nouveaux services pour faire gagner du temps aux entrepreneurs.

Encaissement de chèques, export comptable, rapprochement bancaire, attestation de dépôt de capital … la Fintech innove sur tous les terrains pour faciliter les tâches liées aux transactions d’entreprise. Par exemple, une fonctionnalité oblige un collaborateur à envoyer un justificatif après paiement sur la plateforme afin qu’il puisse utiliser de nouveau sa carte bancaire. Cela permet au chef d’entreprise d’éviter de perdre du temps à courir après les justificatifs. 

Maintenir la cohérence de l’offre

manager.one n’en finit pas d’explorer les possibilités d’innover sa plateforme pour mettre fin aux tâches chronophages liées aux transactions d’une entreprise. Une vingtaine d’entre elles ont été sourcées directement auprès des clients qui ont fait remonter leurs besoins. C’est notamment le cas de la détection et l’auto-catégorisation des dépenses des salariés équipés des cartes bancaires de la start-up. Cette technologie permet au chef d’entreprise d’établir des plafonds par types de dépense (restaurant, transport aérien, transport routier, services IT, …) et donc de mieux maîtriser son budget. 

trophée start up numériquePour Adrien Touati, cofondateur de la start-up, l’objectif est de créer “un bureau digital du chef d’entreprise pour éviter la dispersion de multiples outils à droite et à gauche”. Il rappelle cependant que plus l’offre en termes de fonctionnalité devient riche plus le travail d’ergonomie et de cas d’usage devient important. C’est pourquoi il s’est entouré d’une équipe technique très robuste et complète.

De la même manière, si ce service bancaire est destiné à l’ensemble des entrepreneurs, aujourd’hui Adrien Touati admet qu’il cible de plus en plus des TPE, PME voire des plus grands groupes. Les plus petits acteurs et auto-entrepreneurs pourraient trouver l’offre trop riche.

Un objectif de croissance

A l’issue du tour de table suivi par tous les actionnaires historiques et mené par Laurent Dassault, SaGa Corp accueille trois nouveaux actionnaires : le groupe Martek, le family office de Claude Berda et Jean-Pierre Valentini. Laurent Dassault, Directeur Général Délégué du Groupe Industriel Marcel Dassault et faisant partie d’un des fidèles actionnaires depuis le début du projet a déclaré : « manager.one a rapidement su s’imposer comme un acteur incontournable de l’offre bancaire en ligne. Je suis convaincu de la pertinence du projet, la vision stratégique de l’équipe va apporter de grandes ruptures sur ce marché. Mon soutien était donc une évidence.”

Cette nouvelle levée de fonds permettra d’accompagner la croissance de manager.one et de développer l’offre en marque blanche de SaGa Corp à l’international. “Nous avons aujourd’hui trois partenariats dans le monde avec des pays dans lesquels nous fournissons notre solution en marque blanche comme au Sénégal avec la Banque Outarde”. En parallèle, la start-up réunissant 25 personnes a pour objectif de recruter plus de profils commerciaux pour évangéliser le marché et mieux faire connaître son offre.


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *