Je veux tout savoir de la transformation numérique !
Pour lire l’intégralité des articles issus du magazine bimestriel, identifiez-vous. Vous accéderez ainsi aux articles premium, aux exclus web et vous pourrez télécharger l’ensemble de nos ressources en un clic.
Pour recevoir le magazine chez vous, abonnez-vous !
Je m'identifie

Big Data : la montpelliéraine BIME lève 3 millions pour se développer aux Etats-Unis

Créée en 2009 et basée à Montpellier (Hérault), l’éditeur de solution de Business Intelligence en mode Software as a Service, BIME, a annoncé à moins d’un mois d’intervalle l’ouverture d’une filiale américaine à Kansas City et une levée de fonds de 3 millions d’euros auprès d’Alven Capital.

Rachel Delacour, co-fondatrice et dirigeante BIME

Créée en 2009 et basée à Montpellier (Hérault), l’éditeur de solution de Business Intelligence en mode Software as a Service, BIME, a annoncé à moins d’un mois d’intervalle l’ouverture d’une filiale américaine à Kansas City et une levée de fonds de 3 millions d’euros auprès d’Alven Capital. « Grâce à cette levée de fonds […] nous allons continuer à innover et à renforcer notre position de leader à l’échelle mondiale, en particulier sur le marché américain, en très forte croissance » a affirmé, dans un communiqué, Rachel Delacour co-fondatrice et dirigeante de la société. Elle annonce de nombreux recrutements tant au siège de Montpellier que chez BIME USA, qui est actuellement composée d’une équipe de 7 personnes, orientées commerce et marketing.

BIME, qui s’appelait We Are Cloud à sa naissance, se positionne sur une Business Intelligence accessible aux petites entreprises comme aux plus grandes, en proposant son offre sur abonnement en tant que service SaaS. Son intérêt est de réunir toutes les sources de données accessibles à l’entreprise, qu’elles soient internes ou en ligne, pour les visualiser et les analyser depuis son navigateur Internet. BIME insiste notamment sur la capacité de sa solution à permettre la manipulation de n’importe quelle volumétrie de données, pour apporter des réponses aux enjeux de Big Data. La jeune entreprise compte donc parier notamment sur la simplicité et l’ergonomie pour toucher de nouveaux clients. Parmi les références qu’elle revendique déjà, on notera Shell, la Ville d’Atlanta ou encore le Gouvernement Canadien.


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *