Payfit voit grand avec les PME et les RH

La start-up parisienne PayFit lève 70 millions d’euros et vise les PME, y compris à l’international, en multipliant les services pour la gestion des ressources humaines.

La start-up parisienne PayFit lève 70 millions d’euros et vise les PME, y compris à l’international, en multipliant les services pour la gestion des ressources humaines.

Equipe Payfit

70 millions d’euros pour transformer les RH en France et en Europe ! C’est le montant et l’ambition de la nouvelle levée de fonds de PayFit, l’une des pépites françaises, déjà considérée comme une « potentielle future licorne européenne ». Parmi les investisseurs – uniquement européens – Eurazeo et Bpifrance ; et les anciens que sont Accel, Frst (anciennement Otium Venture) et Kima Ventures.

Lancée en avril 2016 par Firmin Zocchetto, Ghislain de Fontenay et Florian Fournier, la start-up propose le premier service en mode SaaS en France qui digitalise et simplifie la gestion de la paie et des processus RH pour les PME en priorité et en toute indépendance (édition des bulletins de paie, prise en charge des déclarations sociales, notes de frais, congés, mutuelles, prévoyance, entrée et sortie des salariés…) et aux collaborateurs d’accéder à un espace dédié (bulletin de paie, demande de congés, saisie de notes de frais, données RH…).

1 000 collaborateurs en 2020

PayFit compte aujourd’hui 300 collaborateurs entre la France, l’Espagne, l’Allemagne et le Royaume-Uni (elle prévoit l’ouverture de bureaux en Italie dès 2020). Elle a déjà séduit plus de 3 000 start-up et PME dont Big Mamma, Theodo, Heetch, Zenly, Sellsy….Elle vise les 600 salariés d’ici 2020 et les 1000 un an plus tard.

Très rapidement, PayFit avait levé 5 millions d’euros en série A auprès de Xavier Niel (Kima Ventures) et d’autres investisseurs en octobre 2016, puis 14 millions auprès du fonds Accel en juillet 2017.


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *