Je veux tout savoir de la transformation numérique !
Pour lire l’intégralité des articles issus du magazine bimestriel, identifiez-vous. Vous accéderez ainsi aux articles premium, aux exclus web et vous pourrez télécharger l’ensemble de nos ressources en un clic.
Pour recevoir le magazine chez vous, abonnez-vous !
Je m'identifie

Coorpacademy : le MOOC au service des nouveaux défis de l’entreprise

Article-Coorpacademy-

Les trois fondateurs de Coorpacademy

Comment former des collaborateurs aux transformations culturelles induites par la révolution numérique de notre monde ? Comment réinventer la communication au service des marques avec les nouveaux médias numériques ? La vague du numérique a amené un certain nombre de défis face auxquels les entreprises tâtonnent parfois. C’est pour répondre à ce problème  que la jeune start-up suisse Coorpacademy, s’est lancée il y a un an et demi. Elle propose des solutions de formation en ligne, des Corporate Open Online Courses  (des COOC, c’est à dire des MOOC pour entreprise) pour les sociétés, axées sur le numérique et la transformation digitale des entreprises.

La jeune pousse, co-créée par Jean-Marc Tassetto, ancien Directeur Général de Google France et de SFR, Arnauld Mitre, ancien directeur du pôle agence de Google France et Frédérick Bénichou, serial entrepreneur du digital, annonce une levée de fonds de 3,2 millions d’euros. NextStage et Debiopharm sont les acteurs de ce tour de table. Selon la société, cette augmentation de capital a vocation à accélérer sa croissance et son développement à l’international.

Coorpacademy a développé une plateforme en mode SaaS, qui entend donner aux salarié(e)s l’envie d’apprendre en leur « redonnant le pouvoir ». Pour ce faire, la structure s’est liée à l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL) réputée pour sa forte expertise dans les cours massifs en ligne . C’est sur son campus qu’elle a installé son centre de recherche et développement.

La start-up qui compte 15 collaborateurs espère tripler ses effectifs d’ici fin 2015. Elle revendique une communauté de plus de 200 000 apprenants payants et des clients comme Renault, la Société Générale, GDF Suez ou encore Schneider Electric.


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *