Je veux tout savoir de la transformation numérique !
Pour lire l’intégralité des articles issus du magazine bimestriel, identifiez-vous. Vous accéderez ainsi aux articles premium, aux exclus web et vous pourrez télécharger l’ensemble de nos ressources en un clic.
Pour recevoir le magazine chez vous, abonnez-vous !
Je m'identifie

Télécom : Saaswedo boucle une première levée de fonds

Gilles Mezari, président et co-fondateur de Saasweedo. © Saasweedo

Gilles Mezari, président et co-fondateur de Saasweedo. © Saasweedo

Fondé en 2010 par Christian Cor et Gilles Mezari, Saaswedo est un éditeur de logiciels en mode SaaS spécialisé dans l’optimisation des coûts et usages télécoms des entreprises. Ses solutions sont exclusivement diffusées en mode indirect. Après une année 2014 ponctuée notamment par l’acquisition de Memobox, qui lui a permis de prendre une position clef sur le marché français du TEM (Telecom Expense Management), l’éditeur vient d’annoncer une première levée de fonds, bouclée en décembre dernier. Ces fonds, dont le montant exact n’a pas été communiqué, ont été apportés par une prise de participation minoritaire d’Ardian, une société privée d’investissement.

Saaswedo entend ainsi accélérer sa croissance à l’étranger, notamment aux Etats-Unis, premier marché mondial des télécoms. « Nous avons déjà des partenaires américains qui revendent nos solutions mais nous sommes actuellement aux Etats-Unis en train d’en rechercher de nouveaux, sans oublier d’accélérer nos relations en Europe », explique Gilles Mezari, président et co-fondateur de Saaswedo. L’éditeur prévoit également de développer et de mettre sur le marché de nouvelles fonctionnalités EMM (Entreprise Mobility Management) de son offre phare MyTEM360. Avant le rachat de Memobox, les deux acteurs totalisaient un chiffre d’affaires consolidé de 4,5 millions d’euros.

L’année 2015 sera aussi l’année d’un développement plus rapide de sa R&D, portée sur l’analyse en temps réel des données de communications et la gestion des données sur les objets connectés. Dans les mois à venir, la société, composée de 40 salariés, compte recruter 6 personnes dont des commerciaux et des développeurs.


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *