Je veux tout savoir de la transformation numérique !
Pour lire l’intégralité des articles issus du magazine bimestriel, identifiez-vous. Vous accéderez ainsi aux articles premium, aux exclus web et vous pourrez télécharger l’ensemble de nos ressources en un clic.
Pour recevoir le magazine chez vous, abonnez-vous !
Je m'identifie

Rythm lève 12 millions d’euros pour optimiser le sommeil

La start-up, basée à Paris et à San Francisco, réalise un tour de table qui s’élève à 12 millions, auprès de Xaviel Niel (fondateur de Free), Laurent Alexandre (fondateur de Doctissimo), Éric Setton (fondateur de Tango, entreprise racheté par Alibaba) ou encore Maif Avenir. Cette levée de fonds s’additionne à une autre menée à l’été 2016 (10 millions d’euros).

Rythm a pour objectif accroître les connaissances sur le cerveau dans le but d’améliorer le bien-être, la santé et les performances. Ce financement permettra à la start-up d’investir encore plus dans sa R&D mais aussi dans son volet commercial (notamment en matière de communication et de marketing).

Hugo Mercier, CEO et cofondateur de Rythm ©Rythm

Hugo Mercier, CEO et cofondateur de Rythm ©Rythm

« Le défi qui nous anime à travers Dreem est d’utilité publique. Il s’agit de comprendre le sommeil et de l’améliorer. Conscients que le sommeil est la pierre angulaire d’un esprit saint et performant, nous avons constitué une équipe pluridisciplinaire : médecins du sommeil, neuroscientifiques, informaticiens, experts en machine learning, designers, spécialistes en mécanique et en électronique. De plus, notre présence en France et aux Etats-Unis nous permet de tirer le meilleur des deux écosystèmes, toujours dans le but de comprendre et de traiter les troubles du sommeil », explique Hugo Mercier, CEO et co-fondateur de Rythm.

La start-up fondée en 2014 propose un bandeau qui mesure l’activité cérébrale jouant certaines séquences sonores à des moments spécifiques pour faciliter l’endormissement et un sommeil profond et favoriser un réveil en pleine forme. Cette technologie est disponible en précommande depuis le 15 juin après trois ans de développement.

Rythm a pu, grâce à ces levés des fonds considérables provenant d’investisseurs, de récompenses et de subventions des pouvoirs publics, former une équipe de plus de 70 personnes.

A lire aussi : 

bannière alliancy 17


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *