Je veux tout savoir de la transformation numérique !
Pour lire l’intégralité des articles issus du magazine bimestriel, identifiez-vous. Vous accéderez ainsi aux articles premium, aux exclus web et vous pourrez télécharger l’ensemble de nos ressources en un clic.
Pour recevoir le magazine chez vous, abonnez-vous !
Je m'identifie

Sept start-ups de l’IT lèvent des fonds

7 Start-ups lèvent des fondsRéseaux1 million d’euros pour Sensorly
Pour son premier tour de table, la start-up parisienne Sensorly a réussi à lever 1 million d’euros auprès du fonds Elaia Partners. Depuis 2010, la société fait appel au crowdsourcing pour établir des cartes sur la qualité des réseaux mobiles, qu’ils soient Wi-Fi, 2G, 3G ou 4G. Sensorly constitue en permanence, grâce à sa communauté utilisateurs, un benchmark global. Disponibles sur Android et iPhone, ces données sont aussi commercialisées auprès des opérateurs télécoms.

 

Marketing mobileUbleam développe de nouveaux tags
Créé en 2010 à Toulouse, Ubleam cherche à concurrencer les traditionnels QR Codes avec ses « bleams ». Ces tags, qui se veulent beaucoup plus personnalisables pour les marques, peuvent être flashés par un terminal mobile à une distance cinq fois plus importante. Une solution d’analyse permet aussi de savoir combien de fois ils ont été activés et par qui. Un positionnement qui vaut à la start-up de lever 550 000 euros et d’espérer recruter une douzaine de collaborateurs dans les mois à venir.

 

Vidéo interactivePhonitive joue “tactile”
Avec Touchalize, sa technologie qui intègre une dimension interactive et tactile à des vidéos, la jeune pousse Phonitive s’est hissée, en décembre, parmi les seize finalistes de la Startup Competition LeWeb 2012. Un résultat qui lui a permis d’augmenter son capital de 400 000 euros, grâce à Capitole Angels et DP Invest. La start-up de Midi-Pyrénées compte tirer parti de cette levée de fonds pour commercialiser son produit sur le marché de la publicité, en insistant sur le caractère viral des vidéos bénéficiant de Touchalize.

 

TélécommunicationsInvoxia simplifie la convergence fixe/mobile
Installée à Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine), cette start-up conçoit des téléphones intelligents sur IP. Elle vient de boucler une levée de fonds de 1,5 million d’euros auprès du fonds de capital-développement Newfund ce qui va lui permettre d’accélérer son développement à l’international.

 

DématérialisationGreenBureau s’attaque aux mobiles
La start-up francilienne, incubée à Télécom ParisTech, propose depuis mai 2011 un site permettant de centraliser gratuitement les factures des particuliers. Ce service a aussi pour vocation de diminuer les coûts des entreprises (services administratifs et opérateurs télécoms notamment) en réduisant le nombre des courriers papier et des relances. Après avoir levé 300 000 euros auprès de quinze investisseurs individuels, GreenBureau réussit un deuxième tour de table auprès de Omnes Capital et 3T Capital. Ces 800 000 euros supplémentaires vont lui permettre de développer de nouvelles innovations pour son service, tout en se lançant sur mobile.

 

CrowdfundingAnaxagopremière servie
Créée en février 2012, pour faciliter le financement participatif des jeunes pousses, Anaxago a utilisé sa propre plate-forme pour réaliser sa première levée de fonds, de 140 000 euros. La start-up française entend recruter, communiquer et accroître sa communauté, afin de permettre aux entrepreneurs qui utilisent ses services de lever plusieurs dizaines de millions d’euros en 2013. Depuis l’été 2012, Anaxago a traité près de 400 demandes de financement.

 

Impression 3DSculpteo fait son nid aux Etats-Unis
Sculpteo, jeune pousse française créée en 2009, spécialiste de l’impression 3D pour professionnels et particuliers, a levé 2 millions d’euros auprès de businessangels et de XAnge Private Equity, filiale de La Poste, pour se consolider sur le marché américain, friand de sa technologie. Avec 1 million d’euros de dépenses annuelles de R&D, pour rendre son outil en ligne toujours plus intuitif pour le grand public, Sculpteo entend atteindre la rentabilité dès 2014.

 

Cet article est extrait du n°2 d’Alliancy le mag – Découvrir l’intégralité du magazine


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *