Je veux tout savoir de la transformation numérique !
Pour lire l’intégralité des articles issus du magazine bimestriel, identifiez-vous. Vous accéderez ainsi aux articles premium, aux exclus web et vous pourrez télécharger l’ensemble de nos ressources en un clic.
Pour recevoir le magazine chez vous, abonnez-vous !
Je m'identifie

Logiciels de sécurité urbaine : Edicia lève 1,5 million d’euros pour se lancer auprès du secteur privé

Le fonds de capital-développement Newfund fait son entrée au capital de l’éditeur Edicia, spécialisé dans la sécurité urbaine.

Vincent Loubert, Président d’Edicia

Le fonds de capital-développement Newfund fait son entrée au capital de l’éditeur Edicia, spécialisé dans la sécurité urbaine. Newfund amène 1,5 million d’euros, dont l’immense majorité ira au développement commercial et marketing de l’entreprise basée près de Nantes. Objectif principal, se lancer sur le marché des acteurs privés. En effet, si la petite PME – Edicia existe depuis 2003 – réalise un chiffre d’affaires d’1,5 million d’euros, associé à une belle croissance, la rentabilité se fait encore attendre. Déjà bien implantée auprès des collectivités, avec 450 villes clientes, cet apport de financement doit donc lui permettre de prendre réellement son envol.

Cet élargissement stratégique au marché de la sécurité urbaine privée est rendue possible par la nature de l’offre d’Edicia et son travail de R&D. Son logiciel, proposé depuis 2011 aux forces de police, permettant une meilleure gestion des risques dans l’espace public grâce à une convergence de nombreuses sources d’information (stationnements, fourrières, arrêtés municipaux, mains courantes…) a en effet été enrichi par des applications « citoyennes ». Ces dernières permettent de signaler des évènements, comme des dégradations ou des agressions, ou d’effectuer des recherches, sur les réseaux sociaux notamment, pour identifier les évènements publics d’importance.

Grâce à cette approche plus globale et ces nouvelles ressources financières, Edicia visent donc à présent tous les acteurs qui sont amenés à recevoir du public, par exemple dans le secteur bancaire ou du transport. « Les conditions de notre développement sont désormais réunies : une équipe de spécialistes de haut niveau, des solutions compétitives, des partenariats d’envergure internationale tels que Motorola, Vinci Park ou Paybyphone, et surtout les moyens financiers à la hauteur de nos ambitions » résume Vincent Loubert, Président d’Edicia dans un communiqué. L’entreprise entend doubler son chiffre d’affaires dès 2014.


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *