Je veux tout savoir de la transformation numérique !
Pour lire l’intégralité des articles issus du magazine bimestriel, identifiez-vous. Vous accéderez ainsi aux articles premium, aux exclus web et vous pourrez télécharger l’ensemble de nos ressources en un clic.
Pour recevoir le magazine chez vous, abonnez-vous !
Je m'identifie

Esanté : Sensome, ex Instent, lève 4,7 Millions d’euros

Sensome (précédemment Instent), start-up issue de l’École polytechnique et du CNRS spécialisée dans les micro-capteurs, a réalisé un tour de table de 4,7 millions d’euros auprès Paris-Saclay Seed Fund et d’Idinvest, ainsi que d’un groupe de business angels.

Sensome, start-up fondée en 2014, a levé 4,7 millions d’euros dans le but d’amener son premier produit jusqu’aux essais cliniques. Cette technologie se base sur des micro-capteurs pilotés par l’intelligence artificielle pour détecter la composition de l’occlusion dans le cerveau au cours du traitement d’un AVC.

Franz Boszak, CEO de Sensome ©Sensome

Franz Boszak, CEO de Sensome ©Sensome

« Ce financement d’amorçage nous permet de préparer le premier test de notre produit neurovasculaire sur l’homme l’an prochain et d’entrer dans le domaine du traitement de l’AVC. Le guide connecté va enfin pouvoir fournir au médecin l’information dont il a besoin pour soigner l’AVC le plus efficacement. Ce dispositif intelligent équipé des capteurs Sensome ouvre la voie à de futurs dispositifs qui intègreront notre technologie, toujours pour le bénéfice des patients », expose Franz Bozsak, président de Sensome.

Le guide connecté de Sensome aidera à sélectionner pour chaque patient l’outil le plus adapté.

La start-up garde des liens forts avec l’Ecole polytechnique et le CNRS puisque Franz Bozsak a cofondé Sensome avec Abdul Barakat qui est directeur de recherche du CNRS et professeur au Laboratoire d’Hydrodynamique (École polytechnique/CNRS).


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *