Je veux tout savoir de la transformation numérique !
Pour lire l’intégralité des articles issus du magazine bimestriel, identifiez-vous. Vous accéderez ainsi aux articles premium, aux exclus web et vous pourrez télécharger l’ensemble de nos ressources en un clic.
Pour recevoir le magazine chez vous, abonnez-vous !
Je m'identifie

Réseau social : Biilink défend la cause de l’entreprenariat féminin avec un concours

Biilink soutient la cause de l’entreprenariat féminin en organisant un concours.  Il récompensera au printemps un projet immédiatement opérationnel. La gagnante recevra une dotation et bénéficiera d’un suivi d’1 an pour l’aider à développer sa société.

Stéphanie Cassin, fondatrice de Biilink Copyright Biilink

Stéphanie Cassin, fondatrice de Biilink

Dans le cadre de la journée de la femme, un concours du réseau social Biilink, « Ma Première Entreprise », est organisé et accessible jusqu’au 31 janvier aux entrepreneures. Les 6 et 12 février prochains, après un premier choix fait par les internautes, les 30 projets sélectionnés seront soumis à l’avis du jury composé uniquement de femmes pour désigner un vainqueur.  Fleur Pellerin  annoncera la grande gagnante le 8 mars. La ministre déléguée chargée des PME, de l’Innovation et de l’Economie numérique est la marraine de l’évènement qui appuie l’objectif du gouvernement d’avoir «  40% de femmes entrepreneures en 2017 ».

Plus de 180 projets réalisables dans l’immédiat sont en compétition, d’après Stéphanie Cassin, la fondatrice de Biilink. Le but du concours est d’accompagner la jeune entreprise gagnante pendant un an, en lui remettant une dotation de 25 000 euros et en lui offrant un bilan réalisé par un cabinet comptable. 

« Aujourd’hui l’entreprenariat féminin en France, c’est 3% de femmes au capital des entreprises avec une fonction de dirigeant » insiste Stéphanie Cassin. Biilink est un réseau social dédié aux femmes souhaitant porter leurs projets d’entreprise. Il a été développé au sein du groupe HUBB, spécialisé en télécoms, que dirige Stéphanie Cassin.

Pour développer la communauté Biilink, la fondatrice s’appuie sur un réseau de partenaires : banques, sociétés de crowdfunding, experts comptables ou encore avocats. Pour accentuer sa démarche, Stéphanie Cassin a également créé une association « Biilink Women » en complément du réseau social. Et elle ne compte pas s’arrêter là : d’autres concours sont à venir sur des thèmes différents en juin, septembre et décembre 2014. 

 

Photo : Biilink


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *