Je veux tout savoir de la transformation numérique !
Pour lire l’intégralité des articles issus du magazine bimestriel, identifiez-vous. Vous accéderez ainsi aux articles premium, aux exclus web et vous pourrez télécharger l’ensemble de nos ressources en un clic.
Pour recevoir le magazine chez vous, abonnez-vous !
Je m'identifie

Crowdsourcing – TextMaster lève 1 million et s’enracine à l’international

Crowdsourcing - TextMaster lève 1 million et s’enracine à l’international

Thibault Lougnon, CEO de TextMaster

Fondée à Bruxelles en 2011, la société TextMaster propose un service professionnel de traduction, rédaction et correction de contenus en ligne à la demande. La start-up, qui dit s’être inspirée du modèle de Fotolia, annonce le closing d’un tour de table s’élevant à 1 million d’euros. Une opération effectuée avec l’aide du « start-up studio » eFounders, de Cédric Ciré (fondateur du groupe Webedia) et des investisseurs historiques de la société : Alven Capital, Fabrice Grinda (Fondateur d’Aucland.fr et co-fondateur d’OLX Inc) et Geoffroy Bragadir (Fondateur d’Empruntis).

En novembre 2012, ces derniers avaient déjà participé à une augmentation de capital de 1,6 million d’euros qui avait aidé l’entreprise à ouvrir un bureau à New York.

 « Cette deuxième levée de fonds va nous permettre de continuer à investir dans notre technologie et de poursuivre notre déploiement international notamment en Allemagne et en Asie », explique Thibault Lougnon, CEO de TextMaster. La société, qui compte 20 salarié(e)s, estime que sa solution est disponible en plus de 100 « couples de langues » et déjà présente dans 50 pays.

TextMaster revendique à ce jour près de 5000 clients, de la TPE à la multinationale, parmi lesquels des grands groupes comme Google, Quicksilver ou encore Benefits (LVMH). La start-up ne compte pas s’arrêter là puisqu’elle prépare déjà un troisième tour de table afin d’accélérer sa croissance. 


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *