Je veux tout savoir de la transformation numérique !
Pour lire l’intégralité des articles issus du magazine bimestriel, identifiez-vous. Vous accéderez ainsi aux articles premium, aux exclus web et vous pourrez télécharger l’ensemble de nos ressources en un clic.
Pour recevoir le magazine chez vous, abonnez-vous !
Je m'identifie

Fruitrouge prépare sa plateforme SaaS grâce à sa levée de fonds

Fruitrouge prépare sa plateforme SaaS grâce à sa levée de fonds

Dimitri Dewavrin, président de Fruitrouge. DR Fruitrouge.

L’entreprise parisienne Fruitrouge, spécialiste de la mode féminine, a bouclé une levée de fonds de 1,5 millions d’euros auprès du fonds d’investissement MG Kapinvest début juillet.

En parallèle, elle prépare le lancement d’une plateforme SaaS de distribution digitale intitulée « The Agent », destinée aux marques de mode à l’international. Concrètement, cette dernière fera gagner du temps aux sites marchands en leur donnant accès en temps réel aux collections et fins de séries des marques grâce à un catalogue unique adapté aux contraintes de chaque distributeur, et un stock centralisé. « Notre solution permet aux marques de mode de gérer efficacement leurs problématiques de stocks, et de s’implanter dans des pays où elles ne sont pas encore présentes », précise le président de Fruitrouge, Dimitri Dewavrin. Fruitrouge espère grâce à sa levée de fonds pouvoir mieux communiquer à l’international en recrutant de nouvelles marques et partenaires qui interagiront entre eux plus facilement à l’aide de sa plateforme SaaS.

L’entreprise a commencé son internationalisation en 2012, initiée par Dimitri Dewavrin, fondateur de Baobaz et de Stéphanie Sallette, fondatrice de ChicDressing (site désormais fusionné avec Fruitrouge), au poste de directrice des achats et du développement international, nouvellement arrivés. Actuellement, la société emploie 30 salariés mais compte renforcer son équipe en recrutant 5 personnes à des postes clés (directeur marketing, chargé clientèle, etc).

Créé en 2006, Fruitrouge a réalisé un chiffre d’affaires de 6,5 millions en 2013. « Notre objectif est de doubler le nombre de marques partenaires d’ici un  an, et de porter notre chiffre d’affaires au-delà de 20 millions d’euros d‘ici 2017 », détaille Dimitri Dewavrin. 


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *