Je veux tout savoir de la transformation numérique !
Pour lire l’intégralité des articles issus du magazine bimestriel, identifiez-vous. Vous accéderez ainsi aux articles premium, aux exclus web et vous pourrez télécharger l’ensemble de nos ressources en un clic.
Pour recevoir le magazine chez vous, abonnez-vous !
Je m'identifie

Crowdfunding: Sowefund lève 400 000 euros pour financer les start-up

article sowefund

L’équipe de Sowefund

Il y a quelques jours, l’association Financement Participatif France (FPF) présentait les résultats du baromètre semestriel du crowdfunding. Ce dernier révélait l’attractivité d’un secteur qui a le vent en poupe et l’intérêt des médias, même généralistes . Cela, Sowefund l’a bien compris, puisque cette toute jeune plateforme de crowdfunding surfe sur la vague en annonçant le closing d’un tour de table de 400 000 euros.

Une opération effectuée auprès d’investisseurs privés et qui a pour but de développer la société. En effet, la start-up francilienne n’en est qu’à ses débuts : après sa création en décembre 2013, elle a lancé une plateforme en version béta en mai dernier et n’a pour l’instant financé aucun projet. Grace à cette augmentation de capital, l’équipe, pour l’heure constituée de 3 personnes, devrait s’étoffer à la rentrée avec l’arrivée de profils « technos » et tournés vers la communication.  

L’ambition de Georges Viglietti et Benjamin Wattinne, les fondateurs de Sowefund, est de « permettre au grand public de devenir actionnaire des jeunes entreprises françaises d’avenir au moment où le prix de leurs actions est le plus intéressant ». Pour rassurer les investisseurs novices, la société précise que les projets proposés seront tous cofinancés par des « partenaires d’investissement de renom », des réseaux de Business Angels ou des fonds d’investissement.

Les premiers projets devraient voir le jour à partir de mi-aout et Sowefund table sur 500 000 euros de levées de fonds pour les cinq prochains mois. Mais la jeune pousse voit plus loin encore, puisqu’elle ambitionne, en 2015 de lever plus de 2 millions d’euros pour les start-up qui lui feront confiance. 


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *