Je veux tout savoir de la transformation numérique !
Pour lire l’intégralité des articles issus du magazine bimestriel, identifiez-vous. Vous accéderez ainsi aux articles premium, aux exclus web et vous pourrez télécharger l’ensemble de nos ressources en un clic.
Pour recevoir le magazine chez vous, abonnez-vous !
Je m'identifie

Energie : premier investissement pour le nouveau fonds de GDF Suez dédié à l’innovation

Olivier Piraux., CEO de Powerdale.  Copyright Powerdale.

Olivier Piraux., CEO de Powerdale. Copyright Powerdale.

Début août, 33% des parts de l’entreprise bruxelloise Powerdale, spécialisée dans le contrôle énergétique et la mobilité électrique, ont été achetées par le fonds GDF Suez New Ventures du groupe GDF Suez. C’est le premier investissement pour ce fonds, créé en mai et dédié aux start-up et entreprises innovantes. Celui-ci dispose d’une somme de 100 millions d’euros qui devront servir à favoriser l’approche de nouveaux marchés dans le secteur énergétique et annoncent une série d’opérations à suivre.

Un positionnement soutenu par une dynamique de soutien de l’innovation plus globale. Ainsi, Electrabel et Cofely, filiales de GDF Suez ont œuvré avec Powerdale, pour permettre l’introduction du CarPlug développé par la jeune entreprise. Cette borne de rechargement rapide pour véhicules électriques qui surveille également leur consommation énergétique, autorise par ailleurs le contrôle à distance du chargement. Créée en 2003, la jeune entreprise Powerdale développe également un système de compteur divisionnaire pour les professionnels permettant de mieux suivre leur consommation en gaz naturel, électricité, eau, air comprimé, vapeur, mais également d’établir des modélisations statistiques pour générer des prédictions fines. Associée au CarPlug, la solution permet notamment de dévoiler la consommation et le coût dus au chargement du véhicule, y compris en les consultant sur un smartphone.

Cette augmentation de capital va permettre à Powerdale de développer son produit et de conquérir de nouveaux marchés étrangers. Actuellement composée de 13 salariés, la société compte également recruter 1 à 2 personnes d’ici fin 2014 et annonce un chiffre d’affaires d’1,5 million d’euros. 


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *