Je veux tout savoir de la transformation numérique !
Pour lire l’intégralité des articles issus du magazine bimestriel, identifiez-vous. Vous accéderez ainsi aux articles premium, aux exclus web et vous pourrez télécharger l’ensemble de nos ressources en un clic.
Pour recevoir le magazine chez vous, abonnez-vous !
Je m'identifie

La start-up lilloise Improveeze amorce des fonds pour le Phygital

Article-improveezeDepuis plusieurs années, des entreprises expérimentent la fusion entre les mondes physique et virtuel. Maxence Dislaire, fondateur de la start-up Improveeze, a appliqué cette expertise dans le secteur du commerce : le Phygital Commerce. Diplômé de l’EPSI en ingénierie informatique, Maxence Dislaire s’est rapidement passionné pour la technologie tactile à la sortie de l’école. Courant 2009, le jeune homme a quitté son poste d’architecte logiciel et de leader de projet .Net chez Brainsonic pour fonder sa propre entreprise, Improveeze. 

Créée fin 2010 à Tourcoing, près de Lille, Improveeze propose des solutions digitales et interactives sur tablettes tactiles, bornes multitouch ou autres écrans interactifs destinées aux enseignes de distribution qui veulent transformer leurs points de vente « traditionnels » en « magasins connectés ». La start-up compte déjà de grands retailers et e-retailers français parmi ses clients comme Mr Bricolage, Ikea, Rue du Commerce ou encore Leroy Merlin.

Quatre ans après sa création, la start-up a procédé à sa première levée de fonds auprès de plusieurs business angels et de fonds d’investissements de la région Nord-pas-de-Calais. Avec ce tour de table, dont elle ne souhaite pas communiquer le montant, Improveeze entend accélérer son développement commercial et renforcer la performance de ses solutions existantes. Pour 2017, la start-up prévoit un chiffre d’affaires de 4 millions d’euros.


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *