Je veux tout savoir de la transformation numérique !
Pour lire l’intégralité des articles issus du magazine bimestriel, identifiez-vous. Vous accéderez ainsi aux articles premium, aux exclus web et vous pourrez télécharger l’ensemble de nos ressources en un clic.
Pour recevoir le magazine chez vous, abonnez-vous !
Je m'identifie

Intelligence artificielle : Jam lève un million d’euros

Marjolaine Grondin CEO © Jam

Marjolaine Grondin CEO © Jam

Après avoir étudié en France, en Angleterre et aux Etats-Unis, Marjolaine Grondin et Loïc Delmaire se sont rendu compte que les étudiants de tous ces pays étaient confrontés aux mêmes problèmes : trouver des réponses à des questions basiques. Ils ont donc développé Jam, une intelligence artificielle destinée aux étudiants et capable de répondre à leurs demandes les plus diverses. Le service peut aider à trouver des bons plans ou des offres de stages, choisir le meilleur restaurant, donner une idée pour faire un cadeau ou encore la marche à suivre pour toucher l’aide au logement. Lorsque l’étudiant envoie sa question, une conversation s’engage et Jam lui répond au mieux dans un délai d’une dizaine de minutes, assurent les fondateurs sur leur site.

Après une première levée de fonds de 330 000 euros en avril 2015, avant le lancement officiel en France, la start-up boucle un deuxième tour de table à hauteur, cette fois-ci, d’un million d’euros. L’opération a été réalisée auprès du fonds de capital développement LBP/ISAI qui regroupe notamment Cyril Vermeulen, co-fondateur de AuFeminin.com, Pierre Kosciusko-Morizet et Pierre Krings, co-fondateurs de PriceMinister ou encore Pierre Valade, co-fondateur et CEO de Sunrise.

« Grâce à cette levée de fonds, nous allons pouvoir augmenter la réactivité de notre service en traitant jusqu’à 80% des requêtes via l’intelligence artificielle. Cela nous positionne pour une croissance exponentielle où l’augmentation du nombre de données traitées affine chaque jour la qualité du service d’intelligence artificielle », explique la co-fondatrice et actuelle CEO. Le service, qui n’est actuellement disponible que par SMS et via la fonction Messenger de Facebook, devrait bientôt être accessible sur Twitter et WhatsApp.


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *