Je veux tout savoir de la transformation numérique !
Pour lire l’intégralité des articles issus du magazine bimestriel, identifiez-vous. Vous accéderez ainsi aux articles premium, aux exclus web et vous pourrez télécharger l’ensemble de nos ressources en un clic.
Pour recevoir le magazine chez vous, abonnez-vous !
Je m'identifie

Paris et Montréal s’associent pour internationaliser leurs start-up

Stade Olympique de Montréal © Nemodus photos

Stade Olympique de Montréal © Nemodus photos

Alors que les incubateurs de start-up se développent de plus en plus à Paris, la ville souhaite que ses jeunes pousses prennent de l’ampleur et aillent conquérir les marchés internationaux. Pour matérialiser ces ambitions, un premier échange de start-up a eu lieu avec New-York et a commencé depuis le début du mois de février 2016. Dans la continuité de ce projet, Paris&Co, l’agence de développement économique et d’innovation de Paris a lancé un nouveau partenariat d’échange avec Montréal et son Startupfest, un événement en entrepreneuriat et en technologie qui a lieu tous les ans au Canada.

« Les startups sont les moteurs de la croissance de toute ville moderne », a déclaré Philippe Telio, fondateur du Startupfest à Montréal. « Créer des ponts entre deux communautés entrepreneuriales telles que Paris et Montréal est essentiel pour la prospérité à long terme de nos villes respectives. Il y a un lien naturel entre ces deux villes que nous avons hâte de promouvoir ». Une annonce qui arrive dans la continuité des vœux du ministère de l’économie adressés à la FrenchTech en janvier dernier où Emmanuel Macron avait annoncé l’agrandissement du réseau des FrenchTech Hubs avec six nouveaux labels décernés dont un à Montréal.

Fonctionnant sur le même modèle que l’échange entre Paris et New-York, un concours sera ouvert aux jeunes entreprises du secteur de l’IT et à celles exerçant dans le domaine des contenus créatifs et culturels. Il permettra de sélectionner les dix pépites français qui partiront pour trois mois dans la province du Québec, quand de son côté la capitale française accueillera les dix représentants canadiens. « L’un des objectifs de Paris&Co est de créer des opportunités diversifiées et à haute valeur ajoutée. Montréal est une ville mondiale et nous avons hâte d’accueillir quelques-uns de ces entrepreneurs talentueux ici », s’est réjouit Karine Bidart, co-directrice générale de Paris&Co.

Pour postuler, les entrepreneurs en herbe devront démontrer un fort potentiel d’expansion internationale, présenter un produit déjà testé sur le marché et avoir un modèle d’affaire bien défini. Ils devront également avoir une capacité financière suffisante pour assumer les coûts liés à leur déplacement et séjour sur place. Pour participer il suffit de se rendre sur echangestartup.com avant le 11 mars.


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *