Je veux tout savoir de la transformation numérique !
Pour lire l’intégralité des articles issus du magazine bimestriel, identifiez-vous. Vous accéderez ainsi aux articles premium, aux exclus web et vous pourrez télécharger l’ensemble de nos ressources en un clic.
Pour recevoir le magazine chez vous, abonnez-vous !
Je m'identifie

Oocar accélère la commercialisation du Dongle

La start-up parisienne Oocar, créée en avril 2015 par Philippe Chassany, a imaginé un petit boîtier (Dongle) à brancher en un instant sur votre véhicule pour une conduite responsable et économique. Aujourd’hui, elle passe à la phase commerciale avant de se lancer dans une recherche active de fonds.

OOCAR-Dongle-voiture-connectée-article

Le boîtier Dongle © Oocar

En connectant un petit boîtier sur la prise ODB d’un véhicule, Oocar aide tous les conducteurs qui le souhaitent, à améliorer leur expérience de conduite, en fournissant de la data justement sur leur façon de conduire (accélération, décélération…), sur l’état du véhicule (performance moteur, consommation…), ou encore, sur sa géolocalisation.

Les informations récoltées sont ensuite envoyées, en temps réel et via le Bluetooth du smartphone du conducteur, vers les serveurs d’Oocar pour les analyser. Une fois le trajet terminé, l’application affiche alors divers résultats sous forme de graphiques (carburant consommé, distance parcourue, durée du trajet, vitesse, CO² consommé, temps passé à l’arrêt…) et votre score d’éco-conduite. Mieux vous conduisez, plus votre score approchera la note de 100 (au-delà de 65, c’est une bonne note !). Au départ, le boîtier vous en dit peu, mais progressivement, grâce au machine learning, il peut de mieux en mieux analyser votre comportement et vous aider à l’améliorer…

L’application qui géolocalise le véhicule (si vous le souhaitez seulement) vous permet même de ne plus vous souvenir de l’endroit où vous l’avez garé… Mais, là où les choses deviennent plus intéressantes, c’est qu’Oocar vous permet également de connaître la station-service la plus proche et la moins chère, le garagiste capable de vous dépanner (en cas de problème technique que le boîtier peut détecter), tout comme le parking situé à proximité et ses tarifs…

Une économie de 10 à 15 % du budget

App___Dongle-voiture-connectée

Application et boîtier Dongle © Oocar

Car l’idée de Philippe Chassany, fondateur d’Oocar et ingénieur en informatique est bel et bien de vous faire gagner de l’argent en réduisant votre budget « auto ». « L’automobile représente 12 % du budget d’un foyer selon l’Insee, incluant l’achat, la consommation de carburant, les réparations et la maintenance, le péage des parkings et l’assurance… », liste-t-il. L’application Oocar permet de réduire cette facture en anticipant un certain nombre de situations et en vous évitant, par exemple, de tourner inutilement dans les rues pour trouver une place de parking ou en anticipant une panne par un meilleur suivi de l’état de votre véhicule… « La voiture, c’est un coût d’usage d’environ 500 euros par mois. L’application doit permettre de faire baisser la facture d’environ 10 à 15 % », précise Philippe Chassany.

Aujourd’hui son boîtier en test chez plusieurs partenaires, Oocar souhaite fournir aussi bien une plus-value à l’utilisateur, qu’à l’assureur ou au garagiste… « C’est-à-dire à tout l’écosystème du véhicule », poursuit celui qui cherche à toucher tous les segments du marché (BtoBtoC). Les chaînes d’entretien du véhicule comme les assureurs sont les plus intéressés. Des discussions sont en cours.

Après plus de deux ans de R&D et les premiers boîtiers placés, la commercialisation d’une V2 sera lancée prochainement grâce à une première levée de fonds (love money), avant de se lancer dans une recherche active et plus importante de fonds pour l’étendre à plusieurs pays d’Europe. « Nous visons d’ici à 2020 à équiper 2 millions de véhicules en Europe, sur les 450 millions qui circulent », espère le dirigeant.

Designer en France et produit en Chine, le boîtier Oocar (compatible iOs et Android et avec tous les véhicules actuels) coûte moins de 40 euros et fonctionne sans abonnement… « A l’inverse de nos concurrents, nous n’avons pas mis de valeur sur le boîtier, explique Philippe Chassany. Il faut plutôt l’imaginer comme une carte de fidélité, dont le ROI est obtenu par le fait de fournir un meilleur service à l’utilisateur final, que ce soit pour un assureur comme pour un gestionnaire de parkings… », conclut-il.

 


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *