Je veux tout savoir de la transformation numérique !
Pour lire l’intégralité des articles issus du magazine bimestriel, identifiez-vous. Vous accéderez ainsi aux articles premium, aux exclus web et vous pourrez télécharger l’ensemble de nos ressources en un clic.
Pour recevoir le magazine chez vous, abonnez-vous !
Je m'identifie

Jestocke.com lève des fonds et attaque l’Europe du Nord

Trois ans après son lancement, le site de location de garde-meubles entre particuliers Jestocke.com lève 1,6 million d’euros auprès de Maif Avenir.

L’équipe de Jestocke.com dans une rue bordelaise (DR)

L’équipe de Jestocke.com dans une rue bordelaise (DR)

Pour poursuivre ses innovations dans le secteur du stockage entre particuliers, la start-up Jestocke.com boucle un second tour de table* de 1,6 million d’euros, auprès de MAIF Avenir**, BpiFrance et ses autres actionnaires historiques.

Fondée en juin 2013 à Bordeaux (Gironde) par Laure Courty, Jestocke.com permet de louer la cave ou le garage d’un particulier de son quartier ou de rentabiliser des mètres carrés disponibles chez soi en les louant à des voisins comme garde-meuble. Désormais, la société propose plus de 350 000 mètres cubes à la location et enregistre cette année une croissance de 250 % sur le nombre de réservations et 30 % de croissance mensuelle sur son chiffre d’affaires.

Cette nouvelle levée de fonds va permettre à la société de confirmer son positionnement novateur sur le marché du self-stockage en France, de recruter pour accompagner les exigences de l’innovation technologique et d’attaquer le marché de l’Europe du Nord. Présente dans plus de 1 000 villes en France, elle ambitionne d’atteindre les 10 000 villes d’ici à 2018. « Par ailleurs, précise Laure Courty, les développements technologiques sont capitaux pour construire une application performante que nous pourrons exploiter sur les marchés européens. Nous avons reçu le soutien de Bpifrance sur une partie de notre programme de R&D ».

Des biens parfaitement assurés

En juin dernier, Jestocke.com avait amorcé un rapprochement avec l’assureur Maif en développant un partenariat pour rendre encore plus sûr le stockage entre particuliers. Les garanties Maif couvrent les biens des locataires pendant toute la durée de la location et certaines conditions d’annulation. Des couvertures additionnelles ont également été pensées pour l’usage spécifique du co-stockage par des professionnels afin de renforcer cet axe de croissance majeur. « Nous sommes convaincus par le modèle de jestocke.com et partageons ses valeurs de service et sommes ravis d’intégrer jestocke.com dans notre écosystème de startups avec lequel nous construisons une société plus collaborative », précise Thomas Ollivier, responsable économie collaborative et pratiques émergentes à la Maif.

 

(*) En janvier 2015, la start-up bordelaise avait réalisé une première levée de fonds de 350 000 euros, auprès de Femmes Business Angels et d’investisseurs privés.

(**) Maif Avenir a pour objectif de financer l’innovation, le digital et l’économie collaborative qui sont des axes clés de la stratégie du groupe Maif. Il est doté d’une enveloppe de 125 millions d’euros jusqu’en 2018, soit une moyenne de 30 millions par an.

Lire aussi :

Ces start-up qui surfent sur le modèle Airbnb


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *