Je veux tout savoir de la transformation numérique !
Pour lire l’intégralité des articles issus du magazine bimestriel, identifiez-vous. Vous accéderez ainsi aux articles premium, aux exclus web et vous pourrez télécharger l’ensemble de nos ressources en un clic.
Pour recevoir le magazine chez vous, abonnez-vous !
Je m'identifie

Yousign prépare une levée de fonds de 3,5 millions d’euros

Yousign, start-up spécialisée dans la signature électronique, prépare une deuxième levée de fonds de 3,5 millions d’euros en 2017. Objectif : s’ouvrir aux entreprises étrangères et recruter une dizaine de personnes.

Eric Le Chevalier (au centre) a rejoint Yousign en  2015. © Yousign

Eric Le Chevalier (au centre) a rejoint Yousign en 2015. © Yousign

On en parle depuis années mais elle peine à s’imposer dans les entreprises. La signature électronique, reconnue légalement depuis 2000 en France, a pourtant de nombreux avantages : diminution de la consommation de papier, baisse des coûts d’archivage, meilleure traçabilité des documents, gain de temps et de productivité…La start-up normande Yousign cherche à la démocratiser auprès des petites et grandes entreprises. Pour ce faire, elle prépare une levée de fonds de 3,5 millions d’euros qui lui servira à recruter une dizaine de personnes, majoritairement des profils commerciaux et marketing et s’ouvrir à l’international (Angleterre, Espagne, Italie, Suisse). « Nous avons peu de concurrents en Europe. En plus, nous avons la particularité de proposer une offre complète alors que beaucoup d’acteurs ont rajouté une brique signature électronique à leur solution », assure Eric Le Chevalier, directeur associé de la start-up d’une quinzaine de salariés.

Fondée en 2013 à Caen par Luc Pallavidino et Antoine Louiset, tous deux ingénieurs en sécurité des systèmes et monétique, Yousign assure la légalité des signatures via un outil disponible sursmartphone, tablette et ordinateur. « Nous avons mis un an et demi pour être certifié, ce qui est long ! Mais au final les entreprises ont plus confiance en nous », explique Eric Le Chevalier. La jeune pousse fait également partie de la Trusted List de la Commission européenne, qui regroupe des fournisseurs de solution de signatures électroniques.  

Yousign prévoit de s’ouvrir au secteur public

La société normande, qui a récemment ouvert un bureau en région parisienne, propose trois offres : YouSign Corporate, une application de parapheurs électroniques destinée aux grands comptes, Yousign API, qui permet d’intégrer une brique sur un site web, et You Sign On Demand, une plateforme sur laquelle il suffit juste de s’inscrire pour faire signer des documents. Dans les trois cas, l’utilisateur indique les documents PDF qu’il souhaite faire signer et renseigne les coordonnés des destinataires. Ces derniers reçoivent un code par SMS pour s’authentifier. Pour se rémunérer, Yousign commercialise des «packs» contenant avec un nombre de signatures électroniques. Aujourd’hui, Yousign revendique plus de 1500 clients dont des grands noms comme Auchan, Carrefour Voyages, ou encore EDF. Et elle de grandes ambitions. « Nous voulons que notre logo soit aussi connu que celui d’Adobe Reader, en bas du document, sous la signature », assume le directeur associé.  

En attendant, la jeune entreprise compte s’attaquer au secteur public, qui commence à digitaliser ses processus. D’ailleurs, d’ici 2020, toutes les factures entre l’Etat et ses fournisseurs seront dématérialisées. 


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *