Je veux tout savoir de la transformation numérique !
Pour lire l’intégralité des articles issus du magazine bimestriel, identifiez-vous. Vous accéderez ainsi aux articles premium, aux exclus web et vous pourrez télécharger l’ensemble de nos ressources en un clic.
Pour recevoir le magazine chez vous, abonnez-vous !
Je m'identifie

BigBooster envoie 20 start-up à la conquête du marché américain

Article actualisé le 16-02-2017

Pour la deuxième année consécutive, BigBooster s’associe à MassChallenge pour permettre à 16 start-up françaises de rencontrer les acteurs clés de l’innovation à Boston. Cette année 4 jeunes entreprises étrangères (d’Israël, d’Italie, de Belgique et du Sénégal) participeront aussi au programme.

Anne-Marie Graffin CEO BigBooster ©Biovision

Créé en 2015 le programme BigBooster est soutenu par ses partenaires fondateurs à savoir la métropole de Lyon, la région Auvergne Rhône-Alpes, la ville de Boston, Schneider Electric, Sanofi, Cap Gemini et les Aéroports de Lyon. Le MassChallenge est un programme international, fondé en 2010 à Boston, pour accélérer le développement de start-up et les mettre en concurrence.

« Nous sommes heureux de constater que le Booster Camp de Boston est source de synergies internationales. Nos partenaires se sont beaucoup investis pour répondre aux besoins des startups sur l’approche des marchés américains», affirme Anne-Marie Graffin, CEO de BigBooster.

Pendant le Booster Camp, un collège d’entrepreneurs américains, d’experts et de juges va tester les bénéficiaires de ce programme sur leur perspective de croissance et leur ambition. Le booster camp s’articule autour de 4 axes : des sessions plénières à propos de l’installation aux Etats-Unis et du démarchage d’investisseurs américains, des séances individuelles de coaching auprès de mentors et d’experts, des séances d’échanges privilégiés pour rencontrer des acteurs clés de l’écosystème d’outre-Atlantique comme le centre de recherche de Philips, et enfin les jeunes pousses auront également l’opportunité de participer à des tables rondes mais aussi à des visites d’entreprises comme Labcentral pour les start-up de la Biotech et de la santé ou encore avec Schneider Electric pour de l’informative Tech.

Après 3 ans d’existence BigBooster ambitionne de devenir la plus grande compétition de startups early-stage pour la zone Europe – Afrique – Moyen-Orient.

Alors que les 20 startups sélectionnées pour la deuxième saison de BigBooster sont actuellement immergées au sein de l’écosystème Bostonien, le programme s’ouvre aujourd’hui à la Chine avec la création d’un Booster Camp à Shanghai en partenariat avec EMlyon business school.

La Région Auvergne-Rhône-Alpes sera une porte d’entrée européenne supplémentaire pour les investisseurs chinois tout en offrant des opportunités de croissance et de développement en Asie aux startups participant à BigBooster.


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *