Je veux tout savoir de la transformation numérique !
Pour lire l’intégralité des articles issus du magazine bimestriel, identifiez-vous. Vous accéderez ainsi aux articles premium, aux exclus web et vous pourrez télécharger l’ensemble de nos ressources en un clic.
Pour recevoir le magazine chez vous, abonnez-vous !
Je m'identifie

La start-up bordelaise Demooz annonce une levée de fonds de 800 000 euros

Demooz, la plateforme collaborative permettant à un acheteur de tester le produit high-tech de son choix  chez un particulier qui le possède déjà, a réalisé un tour de table de  800 000 euros pour poursuivre son développement.

Geoffrey Vidal – cofondateur Demooz ©Demooz

Après une première levée de fonds effectuée en 2015 à hauteur de 210 000 euros, Demooz réunit aujourd’hui 800 000 euros auprès de ZTP, Side Capital et Bpifrance. Le concept de la start-up est simple : un produit high-tech vous intéresse, vous pouvez le tester chez un particulier qui l’utilise afin de pouvoir recueillir son avis. Le souci c’est que ce simple échange d’expérience ne suffisait pas à rendre le business model de la start-up viable. Elle a donc modifié son mode de fonctionnement. Désormais, Demooz ouvre et gère des showrooms pour le compte des marques chez des particuliers. La marque équipe gratuitement ceux qu’elle appelle des « demoozers ». En contrepartie, ils font les démonstrations à tous les prospects potentiels dans la ville.

L’objectif de ce tour de table est de se développer au point de « devenir le référent en matière de showrooming en Europe d’ici 2018 » selon le cofondateur de la jeune pousse Geoffrey Vidal.

La majeure partie de l’équipe n’est pas au siège social bordelais mais dans l’incubateur « At Home » à Toulouse. Demooz compte près de 20 marques partenaires (Google, Dyson, HTC, Magimix…) et plus de 45 000 « demoozers » en France.


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *