Je veux tout savoir de la transformation numérique !
Pour lire l’intégralité des articles issus du magazine bimestriel, identifiez-vous. Vous accéderez ainsi aux articles premium, aux exclus web et vous pourrez télécharger l’ensemble de nos ressources en un clic.
Pour recevoir le magazine chez vous, abonnez-vous !
Je m'identifie

Neoma BS inaugure son 3e incubateur à Paris

L’école Neoma Business School a fondé un troisième incubateur pour permettre à ses étudiants et diplômés de concrétiser leur projet de start-up dans la capitale.

Denis Gallot, directeur des incubateurs et du campus de Rouen. ©Alliancy

Denis Gallot, directeur des incubateurs et du campus de Rouen. ©Alliancy

C’est face à ses locaux rue d’Athènes que la Neoma Business School a ouvert un incubateur pour ses étudiants et anciens diplômés. Une dizaine de start-up ont déjà investi les lieux et une quarantaine de dossiers ont été déposés pour la prochaine session. « Nous nous sommes aperçus que de nombreux porteurs de projets partaient à Paris pour retourner dans leur ville d’origine et pour se rapprocher des clients. Il était donc logique que nous ouvrions ici aussi un incubateur », explique Denis Gallot, directeur des incubateurs Neoma.

Les start-up accompagnées par Neoma sont majoritairement orientées vers la FoodTech, à l’image de Miom, une entreprise de livraison de repas faits maison, ou de I-lunch, un concept liant la gastronomie aux nouvelles technologies pour connaître les données de santé des aliments proposés.

Denis Gallot observe un intérêt croissant des élèves pour les problématiques de l’entrepreneuriat. « En 2007, j’ai lancé sur spécialité sur ce thème qui rassemblait 30 étudiants. Dix ans plus tard, il y a 167 inscrits et c’est devenu la première spécialité de l’école », souligne-t-il avant d’ajouter : « Ce changement d’état d’esprit est une bonne nouvelle. Aux Etats-Unis, le taux d’étudiants créant leur entreprise est de 30%, en France il n’est encore que de 4%. »

Neoma Business School a créé son premier incubateur à Rouen en 2011, puis un deuxième à Reims en 2013. Avec cette inauguration à Paris, chacun de ses trois campus dispose désormais d’un lieu dédié à l’accompagnement des projets start-up, de l’idée à la première levée de fonds. Depuis les débuts, les incubateurs de Neoma ont soutenu 86 projets de start-up et espère dépasser la barre des cent dans l’année.


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *