Je veux tout savoir de la transformation numérique !
Pour lire l’intégralité des articles issus du magazine bimestriel, identifiez-vous. Vous accéderez ainsi aux articles premium, aux exclus web et vous pourrez télécharger l’ensemble de nos ressources en un clic.
Pour recevoir le magazine chez vous, abonnez-vous !
Je m'identifie

Pépite : Les étudiants entrepreneurs s’installent à Station F

Les huit Pépites d’Île-de-France, Schoolab et la Région s’associent pour instaurer le programme Pépite Starter au sein de Station F, avec une première promotion de 14 jeunes pousses.

Les trois partenaires ont présenté le programme Pépite Starter implanté à Station F. ©Alliancy

Les trois partenaires ont présenté le programme Pépite Starter implanté à Station F. ©Alliancy

Quatorze start-up issues des huit Pépites franciliennes vont intégrer le campus de Station F. À partir du 4 juillet, elles suivront le programme Pépite Starter pour accélérer le développement de leur projet avec des workshops et du monitoring. Elles ont été choisies pour leur équipe pluridisciplinaire, leur compréhension du marché et leur capacité à s’intégrer à la promotion. « L’objectif est de faire entrer les start-up avec une idée et de les faire ressortir avec une entreprise », explique Guilain de Pous, responsable du programme Starter au Schoolab.

Ces jeunes pousses embrassent des domaines aussi variés que la santé, la foodtech ou la finance. Ask Mona par exemple, imaginé au Pépite Paris centre, est un chatbot qui conseille des sorties culturelles personnalisées  grâce à de l’intelligence artificielle. Save Eat, une autre d’entre elles développée au Pépite Vallée de Seine, propose de gérer les denrées alimentaires dans les supermarchés et les foyers à l’aide d’une technologie couplant les codes-barres et les DLC. « Cela représente les nouvelles tendances dans les usages et les technologies », souligne Guilain de Pous.

La Région s’est associée au partenariat entre Schoolat et Pépite pour contribuer à accroître le nombre d’étudiants entrepreneurs, dont le statut a été créé en septembre 2014. « Nous avons simplifié les aides auxquelles ils peuvent prétendre pour faciliter leurs démarches. Nous sommes ainsi passés de 27 aides possibles à quatre produits », précise Grégoire de Lasteyrie, maire de Palaiseau et membre du conseil régional, qui subventionnera le programme à hauteur de 125 000 euros pour encourager les deux premières promotions.

Les étudiants entrepreneurs bénéficieront également des conseils des acteurs présents à Station F. « Il était important pour nous de nous établir dans ce lieu, assure Guilain de Pous. Cela montre que le regroupement d’acteurs permet de faire des choses qualitatives et le campus va représenter une photographie de l’écosystème innovant. » A terme, les partenaires souhaitent rendre accessible ce programme à l’ensemble des 29 Pépites déployées sur le territoire.

À lire également : Numa accueille les start-up étrangères à Station F


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *