Je veux tout savoir de la transformation numérique !
Pour lire l’intégralité des articles issus du magazine bimestriel, identifiez-vous. Vous accéderez ainsi aux articles premium, aux exclus web et vous pourrez télécharger l’ensemble de nos ressources en un clic.
Pour recevoir le magazine chez vous, abonnez-vous !
Je m'identifie

Appel à candidatures – 2e édition de l’incubateur de start-up usine 4.0

Total lance ce jour la 2e édition de l’incubateur de start-up usine 4.0 et l’élargit pour accueillir à ses cotés : Air Liquide, Areva Eiffage, Solvay et Vinci Energies. Il s’agit du 1er incubateur de start-up multicorporate autour de l’ « usine 4.0 » dans le monde. L’objectif commun : accélérer le déploiement des technologies digitales dans l’industrie.

Fort du succès de la 1ere édition de l’incubateur de start-up sur le thème de l’« Usine 4.0 » lancé par Total en 2016, le Groupe a souhaité renouveler l’expérience en l’ouvrant à d’autres partenaires industriels, sur une thématique plus resserrée, autour de l’IoT (internet des objets) : les solutions innovantes de mesures industrielles.

Cette démarche d’open innovation vise à détecter les start-up qui répondent concrètement aux besoins opérationnels des métiers, grâce à des solutions de mesures industrielles suffisamment matures. Elle permet aux start-up d’expérimenter directement auprès de ses clients potentiels leur technologie, produit ou service. Ces jeunes pousses bénéficient de la mise en relation avec les industriels partenaires de l’incubateur, et de leurs écosystèmes de start-up. Elles bénéficieront aussi de l’expertise de Total et de l’ensemble des partenaires industriels.

Avec la multiplication des capteurs et les évolutions récentes en matière de collecte et de gestion des données, les opérations dans les usines et industries peuvent gagner en efficacité et en performance grâce des solutions de mesures innovantes.

Cet appel à projets international se concentre sur la thématique des objets connectés industriels sur 4 cas d’usage :
 La détection acoustique de fuites ou d’anomalies
 Le monitoring de la corrosion
 Les mesures de débit via des instruments non invasifs
 Indicateurs de positions de vannes manuelles

Candidatez jusqu’au 2 septembre 2017

Information / Inscription

 


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *