Je veux tout savoir de la transformation numérique !
Pour lire l’intégralité des articles issus du magazine bimestriel, identifiez-vous. Vous accéderez ainsi aux articles premium, aux exclus web et vous pourrez télécharger l’ensemble de nos ressources en un clic.
Pour recevoir le magazine chez vous, abonnez-vous !
Je m'identifie

Télécom : Telyo lève 500 000 euros pour devenir un acteur majeur B2B

La start-up fait le pari de digitaliser le milieu des télécoms en proposant une offre sans engagement basé sur la souscription en ligne.

Avec Telyo, Goel Haddouk cible les TPE et PME. ©Telyo

L’opérateur télécom B2B Telyo réalise un tour de tables de 500 000 euros auprès de Business Angels. Cette première levée de fonds va lui permettre d’accroître sa notoriété sur le marché des professionnels et d’améliorer le traitement automatique des commandes en perfectionnant ses API.

Fondé en 2015, Telyo s’appuie sur une offre digitale sans engagement pour séduire. Un choix délibéré pour le fondateur de la start-up, Goel Haddouk, qui travaille dans la téléphonie depuis plus de vingt ans : « Les entreprises ont l’habitude de payer à un prix élevé un abonnement qu’elles ne comprennent pas en s’engageant dans la durée. Nous voulons simplifier l’achat d’un standard téléphonique et leur proposer des services adaptés, comme l’installation. Il n’y a qu’en apportant une offre de qualité et à un prix attractif que l’on fidélise ses clients. »

Telyo mise sur l’ouverture du marché des télécoms à la concurrence et sur la migration progressive vers la téléphonie sur internet pour s’imposer. « L’apparition de nouveaux acteurs a permis de faire des offres pour le grand public, nous voulons pour notre part nous positionner auprès des TPE et PME », explique Goel Haddouk, qui entend faire de Telyo l’acteur internet majeur des télécoms dans le B2B.

La téléphonie boostera le télétravail

Pour Goel Haddouk, la téléphonie sur internet va renforcer considérablement le télétravail en supprimant la nécessité d’être à son bureau pour avoir accès à sa ligne. « La notion de géographie va disparaître. Plus besoin de savoir si un collègue est à son poste ou chez lui, on pourra lui passer un appel sans difficulté. » Une ligne fixe et un mobile pourront être raccordés. « Si un employé doit se rendre à un rendez-vous, il pourra continuer son appel professionnel en basculant la conversation de sa ligne standard vers son portable sans problème. De même, il pourra configurer une messagerie unique pour ses deux terminaux. » Par ailleurs, la technologie sur internet va apporter une nouvelle couche de services et rendra possible les interactions avec le système d’information ou le CRM par exemple.

Le marché de la téléphonie pour le B2B représente en France 100 milliards d’euros en achat de prestation, offrant à Telyo une belle marge de progression. Pour l’heure, une trentaine d’entreprises ont souscrit à l’offre de l’opérateur. Un deuxième tour de table sera effectué dans les douze prochains mois avec l’objectif d’internationaliser Telyo, d’abord en Europe, puis à terme aux États-Unis.

À lire également :

Viviane Reding : « La prochaine étape est celle d’un nouveau Code télécoms »

Infographie – Forfaits et téléphonie : ce qui a changé en 10 ans pour les Français


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *