Je veux tout savoir de la transformation numérique !
Pour lire l’intégralité des articles issus du magazine bimestriel, identifiez-vous. Vous accéderez ainsi aux articles premium, aux exclus web et vous pourrez télécharger l’ensemble de nos ressources en un clic.
Pour recevoir le magazine chez vous, abonnez-vous !
Je m'identifie

La French Tech propose 200 cadeaux pour Noël

La 4e édition du Noël de la French Tech s’ouvre aujourd’hui à l’Atelier Renault. Un collectif de start-up sélectionnées présentent jusqu’au 7 janvier 200 idées de cadeaux pour les fêtes.

Six saveurs ont été conçus par OCNI, dont citron confit, piment-ail et cèpe-soja. La start-up travaille à l’élaboration d’un nouveau parfum aux herbes de Provence et d’un nouveau produit autour de la spiroline pour début 2018.

Six saveurs ont été conçus par OCNI, dont citron confit, piment-ail et cèpe-soja. La start-up travaille à l’élaboration d’un nouveau parfum aux herbes de Provence et d’un nouveau produit autour de la spiruline pour début 2018.

Des insectes apéritifs à l’escape game maison, en passant par le casque de vélo pliable ou le boxer anti-ondes… 200 produits répartis en douze catégories sont présentés par un collectif de jeunes pousses à l’Atelier Renault jusqu’au 7 janvier. L’objectif : rapprocher les Français des innovations des start-up. Un pari en bonne voie. L’inauguration s’est déroulée mardi soir dans une ambiance festive où chacun était en quête de cadeaux à offrir.

Les curieux papillonnaient d’un stand à l’autre, s’arrêtant en fonction de l’originalité des cadeaux. La start-up OCNI – Objets comestibles non identifiés – innove par exemple en cuisine. Elle a élaboré des  assaisonnements solides à base d’agar-agar, sous forme de crayons à tailler. « Le fait d’avoir une consistance solide donne un goût plus prononcé en bouche », affirme Tristan Cano, directeur général, en taillant un condiment au citron confit.

 

Le Made-in-France perçu comme un gage de qualité

L’espace des loisirs connectés, avec la construction de robots ou la réalité virtuelle, a attiré les foules. Bionic Bird a impressionné les visiteurs avec son oiseau d’une précision vertigineuse, virevoltant au-dessus des têtes. « Il ne pèse que 9 grammes, d’où sa maniabilité. La forme d’oiseau est plus attrayante pour beaucoup que les drones, à l’aspect plus militaire », note Marc Zeller, qui travaille avec son équipe à la conception d’un oiseau plus gros à destination des professionnels pour l’effarouchement ou la surveillance.

C’est sur le thème des oiseaux que Mounir Mahjoubi, secrétaire d’Etat en charge du numérique, a commencé sa visite du Noël de la French Tech.

C’est sur le thème des oiseaux que Mounir Mahjoubi, secrétaire d’Etat en charge du numérique, a commencé sa visite du Noël de la French Tech.

L’événement a été placé cette année sous le haut-patronage de Mounir Mahjoubi. Le secrétaire d’État en charge du numérique est venu découvrir les stands, suscitant des vagues de photos. Il s’est notamment attardé autour des boîtiers de Luko, dont le rôle est l’analyse de la consommation électrique de la maison pour une meilleure gestion.

L’enjeu pour l’ensemble des start-up est l’élaboration de présents personnalisés. « Les clients veulent des produits uniques, dont ils peuvent suivre la traçabilité », observent les membres de Capsul, une start-up spécialisée dans l’offre de vêtements uniques et personnalisables. Un défi également pour les Alambiqués qui proposent une box pour créer son propre blend whisky. Beaucoup à cette soirée ont souligné le caractère Made-in-France de leur innovation, un gage de qualité pour les acheteurs.

À lire également : La Mission French Tech s’installe à Station F


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaire

  1. par Dreidemy

    Pour moi, une des plus belles innovations était la mini imprimante photo pour smartphones. Dommage que le fondateur ait du aller aux States pour lever des fonds…