Je veux tout savoir de la transformation numérique !
Identifiez-vous pour lire l’intégralité des articles premium et accéder à l’ensemble de nos ressources.
Pour recevoir les dossiers thématiques par mail, inscrivez-vous !
Je m'identifie

Cet article fait partie du dossier

Beauté/Bien-être : le virage numérique
Découvrez le dossier

Les articles du dossier

La réservation en ligne s’impose dans la beauté

A l’image de Doctolib (santé) ou de La Fourchette (restauration), FlexyBeauty et Planity lèvent des fonds et se positionnent sur le marché de la prise de RDV en ligne 24/7 liés à la beauté et au bien-être.

 La réservation en ligne s’impose dans la beautéFondée en 2014 par deux amis d’enfance, Ilan Koskas et Sébastien Beaujard, la start-up parisienne FlexiBeauty a développé une solution logicielle complète, qui permet aux professionnels de la coiffure et de la beauté au sens large de gérer leur salon ou institut, tout en fidélisant leur clientèle. « En France, précise Ilan Koskas, 90 % de ces structures sont des TPE ou des indépendants. C’est un marché très éclaté pour qui il est toujours difficile de s’adapter au numérique, même si on voit un réel changement d’état d’esprit des professionnels depuis à peine un an environ ».

Leur solution, proposée sous forme d’abonnement (en mode SaaS) à un prix très compétitif pour la version standard, peut comprendre un logiciel de caisse connectée, ainsi qu’un site internet et une application mobile, intégrant boutique, réservation et paiement en ligne. D’autres options complémentaires (promotions géolocalisées, optimisation des heures creuses…) sont également disponibles. Notamment, FlexiBeauty avec son offre FlexiBrand souhaite redynamiser l’animation commerciale et accompagner sur-mesure les marques (comme Carita et Decléor de L’Oréal, Thalgo, Kevin Murphy…). « Chaque salon travaille souvent avec une marque favorite ou en exclusivité, c’est pourquoi nous travaillons ensemble pour digitaliser les salons », poursuit le dirigeant.

FlexiBeauty avec son offre FlexiBrand souhaite redynamiser l’animation commerciale et accompagner sur-mesure les marques

FlexiBeauty avec son offre FlexiBrand souhaite redynamiser l’animation commerciale et accompagner sur-mesure les marques.

 Après un premier tour de table en mars 2017 de 1,5 million d’euros, FlexyBeauty vient de lever 7 millions d’euros auprès des fonds d’investissement français Newfund (déjà présent au 1er tour) et Serena Capital. Aujourd’hui, la start-up, dont l’effectif de 40 personnes sera doublé d’ici un an autant dans les équipes marketing que technique, prévoit d’étendre son activité d’abord en France où elle revendique déjà 4 000 clients, en parallèle de se lancer à l’international. A commencer outre-Manche où se trouvent déjà les marques avec lesquelles elle collabore déjà.

Planity se veut leader de la e-beauté haut de gamme en Europe

Planity se veut leader de la e-beauté haut de gamme en EuropeCoiffeurs, instituts de beauté, barbiers, pédicures et manucures, spa… La plate-forme de réservation Planity, qui a levé 1,5 million d’euros début 2017, améliore la fréquentation des différents artisans de la beauté et du bien-être haut de gamme, en leur permettant la réservation en ligne et, dans certains cas, le paiement (via la solution Mangopay) par les clients en dehors des heures et jours ouvrables. Le modèle, en mode SaaS, fondé sur un abonnement mensuel (ou annuel) pour les professionnels, propose également un logiciel de caisse en ligne.

Lorsqu’un client prend une réservation sur le portail, il apparaît instantanément sur la tablette du salon. Le salon bénéficie sur internet d’une mise en page personnalisée (photos, descriptif, concept, carte de soins, infos pratiques, tarifs…) qui inclue avis et commentaires des clients.

Les trois fondateurs de cette SAS, créée en juillet 2016 à Paris, sont des experts de la prise de rendez-vous et de ces secteurs. Son président, Antoine Puymirat (ESCP Europe), a créé en 2008 et piloté pendant plusieurs années ClicRDV, le leader de la prise de rendez-vous en ligne en marque blanche à travers des modules intégrables sur les sites Internet des clients. Une société qu’il a revendue à PagesJaunes en 2011 (aujourd’hui Solocal Group). Directeur commercial de Planity, Jérémy Queroy a travaillé auparavant chez Cerruti et Schwarzkopf Professional, tandis que Paul Vonderscher, CTO, est un ancien de ClicRDV. Près de deux ans après sa création, Planity compte de nombreuses enseignes partenaires (Saco, Mario Lopes, Raphaël Perrier, Wilfrid Karloff…) et 150 000 rendez-vous pris en ligne par mois.

Lire aussi sur ALLIANCY :


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *