Waoup lève 2,5 millions d’euros pour créer de nouveaux business

La start-up Waoup a annoncé ce lundi une levée de 2,5 millions d’euros. Elle accueille à son capital la Banque des Territoires, Mérieux Développement, la Caisse d’Epargne Rhône Alpes et 3 ETI : MP Deloche & Associés (Mecelec Composites), Socomore, MGA Technologies. Cette augmentation de capital va permettre de financer la création de 6 nouveaux business par an, dans 3 Business Labs spécialisés sur des secteurs d’activité à forts enjeux économiques et sociétaux.

Dès 2019, Waoup prévoit de recruter une quinzaine d'experts et d'entrepreneurs pour renforcer ses équipes propres.

Dès 2019, Waoup prévoit de recruter une quinzaine d’experts et d’entrepreneurs pour renforcer ses équipes propres.

Des mutations sans précédent sont à l’œuvre aujourd’hui. Santé, alimentation, énergie… aucun secteur n’est épargné, et pour s’adapter, toutes les chaînes de valeur subissent de profondes reconfigurations. De plus en plus d’acteurs sont prêts à collaborer pour relever ces défis et générer de nouveaux relais de croissance.

C’est en ce sens que Waoup imagine, crée et opère des start-up, en propre ou en réponse aux défis stratégiques d’entreprises. En 5 ans, Waoup a éprouvé et affiné sa démarche avec une cinquantaine de projets, dont 10 ont donné lieu à des start-up, dans 6 thématiques principales : santé – nutrition, alimentation -distribution, habitat – construction, industrie, énergie – environnement, dynamisation des territoires.

Menée auprès de plusieurs investisseurs tels que la Banque des Territoires, Mérieux Développement, la Caisse d’Epargne Rhône Alpes, et 3 ETI : MP Deloche & Associés (Mecelec Composites), Socomore, MGA Technologies, cette levée de fonds de 2,5 millions d’euros va permettre à Waoup d’accélérer son développement.

Sur Alliancy : retrouvez les actualités Frenchtech dans la rubrique start-up 

Elle est destinée à structurer 3 Business Labs thématiques. Chaque Lab sera composé d’une équipe dédiée et de capacités d’investissements, co-financés par Waoup, des entreprises, des Family Offices et des capitaux risqueurs sectoriels. Waoup recrute ainsi, dès 2019, une quinzaine d’experts et d’entrepreneurs pour renforcer ses équipes propres.

« En construisant  des nouveaux business  au cœur d’écosystèmes dédiés,  en assemblant des technologies, des savoir-faire et les actifs des entreprises, nous visons plus grand et nous allons plus vite, explique Emmanuel Gonon, Président Co-fondateur de Waoup. Grâce à l’arrivée d’investisseurs à nos côtés, nous projetons, à partir de 2019, la création de 6 business par an, tous positionnés sur des secteurs à fort impact. »

Pour la Banque des Territoires, cet investissement met en lumière sa nouvelle offre à destination des opérateurs territoriaux dans le domaine de l’incubation jusqu’au pré-amorçage, maillant les acteurs du territoire, notamment les collectivités, les entreprises et le monde de la recherche. Aux côtés de Waoup, la Banque des Territoires souhaite :

inventer de nouveaux modèles économiques pour soutenir la création d’entreprises innovantes, pallier les carences de financement des start-up issues des incubateurs et accélérateurs, travailler en collaboration avec l’écosystème local : collectivités, entreprises, laboratoires et universités.

De plus, l’engagement de Waoup pour la dynamisation des territoires par les start-up Comptoir de Campagne (milieux ruraux et péri-urbains) et Commerçant+ (commerces de centre-ville), répond aux Actions Cœur de Ville dont la Banque des Territoires est un acteur majeur, en partenariat avec les collectivités en centres-bourgs et milieu rural.

Socomore participe à l’aventure Waoup avec enthousiasme et Frédéric Lescure, Président du groupe industriel, mise sur la « valorisation de business qui répondent à la problématique de l’industrie 4.0, et sur l’écosystème particulièrement bienveillant créé par les fondateurs. »


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *