BCDiploma lève 1,2 million d’euros pour combattre la fraude aux diplômes et certificats en ligne

En proposant une certification irréfutable grâce à la blockchain, BCDiploma permet aux écoles, universités et entreprises de garantir l’authenticité des diplômes remis, grâce à un simple URL oriente vers une attestation infalsifiable. Avec une solution simple à utiliser, ne nécessitant aucune connaissance technique et conforme au RGPD, BCDiploma fait entrer la blockchain dans les écoles et universités et se positionne comme un acteur innovant de la transformation digitale dans tous les secteurs où la certification de données est cruciale.

Luc Jarry-Lacombe, CEO et cofondateur de BCDiploma

Luc Jarry-Lacombe, CEO et cofondateur de BCDiploma

Avec 2 CV sur 3 qui comportent de fausses informations, la fraude aux attestations est une réalité qui coûterait plus d’1 milliard d’euros chaque année en France. La vente de faux diplômes, autre réalité non moins lucrative, a généré 1 milliard de dollars au cours de la dernière décennie. Afin de contrer ces phénomènes, des sociétés de « background checking » ont vu le jour. En revanche, côté écoles et universités, les solutions en place demeurent coûteuses et ne sont pas suffisamment sécurisées.

BCDiploma a été fondée en 2017 par Luc Jarry-Lacombe et Vincent Langard, experts dans les domaines de l’enseignement et de la blockchain, qui se sont rapprochés du réseau WeLikeStartup à l’occasion de cette augmentation de capital : « Les signaux que nous renvoient notre marché sont très prometteurs, et notre début d’activité est d’entrée de jeu international. Le réseau WeLikeStartup a pris le temps d’étudier notre technologie blockchain « one click certified data » et d’en mesurer la portée et la profondeur de marché : c’est le début d’une belle collaboration ».   

Accompagnés par WeLikeStartup, les deux fondateurs ont levé 400 K€ auprès des Business Angels Investessor, complétés par le fonds d’investissement Cèdre Ventures, Leonis VC et des Business Angels indépendants, avec le soutien de BPI France. « Les deux entrepreneurs, qui allient expertise, complémentarité et ambition, apparaissent comme le duo idéal pour porter ce projet très innovant ! », explique Guillaume Siffelet, Chargé des Investissements chez WeLikeStartup. « A l’écoute et entourés de spécialistes des sujets blockchain, ils ont convaincu de nombreux investisseurs persuadés de l’intérêt de la solution pour les écoles, universités et entreprises souhaitant certifier des documents ».

Patrick Mamou-Mani et Lionel Barbe, Business Angels Investessor, ont rapidement décelé le potentiel novateur du projet : « Première entreprise développant une solution basée sur la blockchain soutenue par Investessor, BCDiploma propose une technologie brevetée particulièrement innovante pour certifier les données en lignes baptisée Evidenz. Si la première verticale de l’entreprise concerne la certification de diplômes, avec déjà plusieurs belles signatures, Evidenz permet la certification de tout type de documents sur le Web en s’appuyant sur l’inviolabilité de la blockchain. Année après année cette technologie disruptive pourra servir les clientèles de multiples verticales partout dans le monde. Evidenz pourra également être utilisée en open source par des opérateurs pour déployer leurs propres offres en utilisant les crypto-actifs créés par l’entreprise. En finançant une société développant une solution technique fondée sur la blockchain, Investessor montre, une fois de plus, sa capacité à accompagner les innovations majeures de notre époque. »


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *