Bliink lève 2,5 millions d’euros pour accélérer le déploiement de sa solution de Visual Intelligence

Fondée en 2018, Bliink, start-up spécialisée dans l’in-image Advertising, vient d’annonce le 9 septembre dernier une levée de fonds de 2,5 millions auprès d’Axeleo Capital et d’Evolem Start. Ces fonds serviront à recruter plusieurs collaborateurs, notamment à la R&D pour poursuivre le développement de son produit et accélérer la croissance de la start-up.

 | Alliancy est partenaire du 🏆 Trophée Start-Up Numérique destiné aux projets et start-up de moins d’un an. >Candidatez ici jusqu’au 11/10/2019.

 

Les 3 co-fondateurs de Bliink : Siham Fadili CEO à droite, Julia Muller, Head of Sales à Gauche et Samuel Kerboeuf, CTO, au milieu.

Les 3 co-fondateurs de Bliink : Siham Fadili CEO à droite, Julia Muller, Head of Sales à Gauche et Samuel Kerboeuf, CTO, au milieu.

Troisième voie entre le display et le native advertising, la technologie de visual intelligence  de BLIINK fournit aux agences et aux annonceurs un ciblage publicitaire contextualisé qui augmente le taux d’engagement et l’attention publicitaire des consommateurs. Cette solution de “precision marketing”, en direct comme en programmatique, cible l’audience intentionniste par l’image sans utiliser les données personnelles des consommateurs.

Basée sur le machine learning, la technologie propriétaire de Bliink combine reconnaissance d’image et analyse sémantique, permettant de garantir un environnement cohérent avec l’univers de marque et brandsafe. “Notre solution de visual intelligence nous permet d’adresser un nouveau territoire, « l’image », jusqu’à présent inaccessible. L’intégration native est réalisée en harmonie avec le contenu éditorial permettant d’obtenir un taux d’engagement et une attention trois fois supérieurs aux standards du marché.” précise Siham Fadili, CEO de Bliink.

Bliink a déjà séduit plus de 60 annonceurs dans des secteurs aussi variés que le luxe, l’automobile, le FMCG, le travel et compte parmi ses clients :  L’Oréal, Renault, Nestlé, Air France, Adidas…

trophée start up numérique“Notre solution démontre que la publicité peut être bien vécue. La publicité non pertinente perturbe significativement l’expérience et réduit le ROI des marques. Nous réconcilions enfin l’ensemble des parties prenantes, annonceurs, consommateurs et éditeurs, pour délivrer une publicité pertinente et bien acceptée. Nous sommes ravis d’accueillir les fonds d’investissements Axeleo Capital et Evolem Start au capital de Bliink.  Ce sont bien plus que des partenaires financiers. Ils connaissent notre marché, nos besoins et ils nous accompagneront pour mener à bien notre stratégie de développement » ajoute Siham Fadili, CEO et co-fondateur de Bliink.

« La création est un paramètre clé de la performance publicitaire, probablement supérieure au ciblage ou au momentum. Bliink permet de confondre parfaitement contenu éditorial et publicité, effaçant cette frontière naturelle. Ce nouveau format, quality first, est amené un devenir un standard premium que Bliink impose déjà en France, et dès 2020 à l’international » indique Lucas Mesquita, Directeur d’Investissements chez Axeleo Capital. 


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *