La néo-banque Vybe fait sa rentrée chez les jeunes

La néo-banque parisienne Vybe lancera son service, en préparation depuis un an, le mois prochain auprès des 13-18 ans.

La néo-banque Vybe fait sa rentrée chez les jeunes

La néo-banque parisienne Vybe lancera son service, en préparation depuis un an, le mois prochain auprès des 13-18 ans.

La rentrée approche et Vybe, la néobanque pour adolescents (13-18 ans), incubée chez The Family, prépare plus que jamais le lancement de sa carte bancaire (retrait et paiement), prévu courant septembre. 10 000 comptes seront ouverts pour deux mois, en vue de tester le service en « grandeur nature » et de procéder aux ajustements nécessaires avant un déploiement plus large.

Le marché de la Génération Z est de fait très convoité (produit d’appel pour garder le client une fois adulte !) et déjà sollicité par diverses offres (Xaalys, PixPay, Revolut Junior, Kard…), mais « la mauvaise compréhension des usages en fait un domaine qui reste encore à explorer, estime Vincent Jouanne, CEO et l’un des cinq cofondateurs de la start-up. L’offre produit est trop souvent négligée et pas vraiment adaptée aux besoins ».

Dans un premier temps, la communication pour ce lancement passera surtout par Instagram et autres réseaux sociaux, autant pour les parents que les adolescents. Vybe compte opérer comme agent prestataire de services de paiement pour le compte de PrePay Solutions, un établissement de monnaie électronique détenu en joint-venture à 50/50 entre Edenred et Mastercard.

Tout semble bien parti… « Près d’un million de personnes se sont déjà enregistrées sur le site et plus de 170 000 cartes ont été précommandées depuis décembre dernier », explique Vincent Jouanne, CEO et l’un des cinq cofondateurs de la start-up.

Pour servir cette phase de test, Vybe a réalisé une première levée de fonds de 2,2 millions d’euros au début de l’été 2019, avant un second tour de table de série A (5 à 10 millions d’euros) prévu dès l’an prochain quand les 100 000 comptes seront ouverts d’ici à fin janvier prochain.

A lire aussi :  les articles de la rubrique « banque-assurance ».

L’offre gratuite (carte bancaire prépayée Mastercard) de Vybe s’appuie sur une application mobile qui autorise les virements et facilite la gestion de son argent de poche via des notifications envoyées pour chaque dépense réalisée. La carte peut évidemment être bloquée à tout moment (perte ou vol) et les parents ont l’œil et tout pouvoir sur l’activité de leurs enfants.

Des avantages dans les enseignes les plus prisées

Tout le système Vybe fonctionne grâce aux commissions récupérées (entre 2 et 4 %) via plus de 4 000 partenariats signés avec les marques et distributeurs les plus en vogue chez les jeunes (mode, restauration, jeux vidéo, cinéma…). Que ce soit McDo, Fnac, UGC… En parallèle, en fonction des dépenses que les clients de la Génération Z effectueront, un compte épargne est crédité en argent, reversable sur le compte, en fonction du choix des parents. « Sur l’application, il y aura toute une série d’avantages dont les jeunes pourront bénéficier avec notre carte », précise-t-il.

Aujourd’hui, la start-up ne compte que deux salariés en plus des cinq cofondateurs, mais elle devrait monter rapidement à 7/8 personnes d’ici à la fin de l’année (pour le SAV en priorité). Si tout marche comme prévu, Vybe compte également se développer hors de nos frontières et oublier la carte bancaire pour passer à la banque mobile (cashless, paiement via le mobile), tout comme s’attaquer d’ici à 18 mois aux « plus de 18 ans » en répondant à leurs besoins hyper-personnalisés en assurances, crédits étudiants et autres services financiers… Alors oubliée la banque de papa et maman ? Vybe compte dégager un bénéfice net par client au bout de huit mois après son lancement.

* en pré-amorçage auprès de business angels comme Ronan Le Moal (ex-DG du groupe Crédit Mutuel Arkea), Jonathan Cherki (CEO de Contentsquare), Thibaud Elzière (CEO de eFounders), Ankur Nagpal (CEO de Teachable), Sylvain Pignet (fondateur de Ditto Bank)…


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *