Une étude d’Edilivre auprès d’environ 6 000 personnes en France laisse penser que l’émergence et la multiplication rapide de nouveaux modes de publication de livres aurait raison de l’édition traditionnelle. […]