[Dossier] Guerre des talents : Le défi de l’inclusion

Dossier inclusion 600x400

L’expression est de nouveau à la mode : « la guerre des talents », qui a longtemps était un serpent de mer pour les spécialistes RH des entreprises, préoccupe plus que jamais les entreprises. Mais, depuis quelques mois, leurs DRH constatent que des nouveautés sont au programme pour faire face à ce challenge.

D’abord, la place du numérique dans toutes les entreprises ! Quelles que soit leurs activités, les organisations, du fait d’une digitalisation accélérée, se retrouvent à devoir séduire et fidéliser des compétences avec lesquelles elles n’avaient souvent aucun atome crochu, comme les développeurs, les experts cybersécurité ou encore les spécialistes de l’intelligence artificielle. Pis, sur ces sujets, elles sont toutes en concurrence à la fois avec les autres champions de leur secteur, mais aussi avec les béhémoths du recrutement que sont les Gafam et les scale-up de la French Tech en très forte croissance…  La pression sur les salaires, les conditions de travail, l’originalité des projets deviennent telles que les recruteurs doivent rivaliser d’ingéniosité pour faire face !

C’est d’ailleurs l’autre nouvelle réalité de ces dernières années : il faut acquérir une capacité à s’adresser à de nouveaux viviers de talents, différents que ceux qui composaient les sources de compétences traditionnelles des entreprises. Cette contrainte est cependant également une opportunité, car ces dernières n’ont jamais été aussi enclines à faire de véritables efforts d’inclusion, en intégrant mieux dans leurs rangs des femmes et des seniors ou plus généralement des personnes issues de toutes origines et conditions sociales.

Cela nécessite souvent de passer par des formations, des associations ou des filières professionnelles spécialisées… mais aussi et surtout de changer ses habitudes. Car pour que ces engagements ne restent pas de beaux discours, les DRH et recruteurs doivent se remettre en question sur leurs usages, leurs outils et leurs réseaux, et faire en sorte que le reste de l’entreprise puissent suivre dans leurs pas.

  • Comment une entreprise peut-elle recruter différemment ? Quelle place pour les freelances ?
  • Le « sens » du travail est-il un véritable enjeu de fidélisation ou un faux combat ?
  • Recrutement, onboarding, concurrence… Que change le contexte de travail à distance ?
 

Les articles du dossier