[Dossier] LINKY, vers la transition énergétique

Nous publions cette semaine notre deuxième dossier sur Linky, le compteur communicant. Le premier dossier (lecture libre ici), publié voici près de deux ans, avait présenté l’ampleur de ce programme national, ses caractéristiques techniques et le défi qu’il représente en terme industriel (fabrication et recyclage). La question de la controverse y était également abordée.

Nous avions aussi présenté quelques initiatives autour de l’AVAL COMPTEUR (habitat collectif, véhicule électrique, domotique…). A l’époque, si les exemples étaient peu nombreux du fait d’un faible déploiement du compteur, nous avons choisi de revenir spécifiquement sur ce sujet dans ce nouveau dossier : « Linky : vers la transition énergétique ».

Cette fois, nous donnons donc la parole à tous ceux qui agissent pour la transition énergétique en s’adossant aux données de consommation fournies par le compteur communicant, doté ou non d’une « prise TIC » (ou passerelle Télé Information Client) ; soit à tous ceux qui permettent aux usagers de mieux maîtriser et baisser leur consommation énergétique, en pilotant au mieux leurs équipements énergivores, de plus en plus nombreux. Ce sont évidemment les fournisseurs traditionnels d’énergie, les acteurs de l’électroménager ou de la domotique, voire du solaire, les grands fabricants d’équipements électriques pour la maison… Ces derniers proposent aujourd’hui de nouveaux équipements et services sur-mesure à leurs clients BtoB ou BtoBtoC.

Ces offres restent trop souvent méconnues du grand public, qui ne voit pas encore l’apport réel d’un compteur communicant. Autour de Linky, c’est en effet toute une dynamique d’écosystème « aval compteur » qui se profile… et doit encore être renforcée.

Sur tous ces sujets, vos offres, votre avis, vos témoignages, vos critiques…  nous intéressent : n’hésitez à nous en faire part par email sur redaction@alliancy.fr.

 

Les articles du dossier

ultricies Curabitur ipsum tristique ut quis, felis non