Je veux tout savoir de la transformation numérique !
Pour lire l’intégralité des articles issus du magazine bimestriel, identifiez-vous. Vous accéderez ainsi aux articles premium, aux exclus web et vous pourrez télécharger l’ensemble de nos ressources en un clic.
Pour recevoir le magazine chez vous, abonnez-vous !
Je m'identifie

[Dossier] Smart Building / Smart Home : le tout connecté en toute sécurité

Smart BuildingDes solutions de plus en plus ouvertes et interopérables… C’est ce que réclame régulièrement Emmanuel François, président de la Smart Buildings Alliance (SBA). L’interopérabilité désigne la capacité d’un produit (ou d’un système) à fonctionner avec d’autres solutions existantes ou en cours de lancement. Ce qui est loin encore d’être le cas actuellement.

Les nouveaux services des bâtiments intelligents nécessitent pourtant des plates-formes techniques ouvertes, à plusieurs niveaux, la première pour les équipements (capteurs, intelligence embarquée…) ; la seconde pour les réseaux de communication et, la troisième, pour les applicatifs.

L’arrivée du numérique dans le bâtiment et la ville rebat de fait les cartes : il estompe surtout les frontières car tout le monde veut y entrer ! Cela va de La Poste à Somfy en passant par Orange, Leroy Merlin, Amazon ou Google (avec leurs assistants vocaux).

Cette année, le marché européen des bâtiments intelligents décolle enfin. Il a été estimé à 2 milliards d’euros en 2017, un chiffre qui ne devrait plus que grimper dans les années à venir. Les différents acteurs proposent tous, chacun à leur manière, une optimisation des espaces, des maisons, des immeubles, et une meilleure intégration au sein des quartiers et des réseaux, eux-aussi communicants. Tout ceci au bénéfice des propriétaires et exploitants d’ensembles tertiaires qui y voient une réduction des coûts d’exploitation dans un contexte marqué par une réglementation thermique de plus en plus sévère et une hausse des prix de l’énergie.

Toutefois, la sécurité des données apparaît comme un « blocage » à résoudre. L’IoT, c’est bien… Encore faut-il se prémunir des piratages d’objets connectés et autres cyberattaques de serveurs ou systèmes (a priori très ouverts).

Aujourd’hui, les acteurs du bâtiment bougent et l’on voit éclore un certain nombre d’incubateurs ou tiers-lieux pour accueillir les start-up ou des PME innovantes (Saint-Gobain, Engie, Orange, Bouygues Construction, EdF, Schneider Electric, Colas, Vinci…). De quoi faire émerger de nouveaux business modèles, indispensables pour performer dans ce nouvel écosystème. Reste à savoir ceux qui prendront le leadership.

Ce contenu vous est offert par la rédaction – Profitez de nos dossiers bimensuels gratuitement jusqu’au 1er janvier 2018.

Ne rien rater des prochains dossiers thématiques ?
Inscrivez-vous à la newsletter

 

Les articles du dossier