[Dossier] Sobriété numérique : les entreprises doivent s’organiser

Dossier-sobriete-vignette-titreEn quelques années, les outils numérique se sont immiscés dans tous les aspects de notre quotidien. Longtemps laissé sous silence, l’impact environnemental de leurs usages et des infrastructures les portant est aujourd’hui largement reconnu. Pour autant, la transition énergétique, nécessaire, ne peut faire abandonner la transition numérique, qui l’est tout autant.

Alors comment concilier ces deux transformations majeures ? En ayant une vision systémique qui ne se limite pas aux gains d’efficacité énergétique, alors que ceux-ci ont été pendant des années le seul argument du « Green IT ». Si la remise en question des usages des particuliers représente un défi énorme, les entreprises, elles, agissent déjà pour remettre en question leurs propres pratiques. Des spécialistes du numérique jusqu’aux industriels, grands groupes comme PME ou start-up, l’ambition d’une plus grande sobriété numérique, parfois jusqu’à la frugalité, devient réaliste. L’écosystème se fédère, des outils sont mis à disposition, l’appareil législatif s’adapte… De quoi penser que les acteurs économiques ont enfin vraiment pris la mesure du changement lors d’une année 2020 mouvementée.

  • Comment les entreprises se transforment pour plus de sobriété numérique ?
  • Que fait l’Etat pour accompagner le mouvement ?
  • Quelles sont les start-up qui proposent des outils ad-hoc ?
 

Les articles du dossier

luctus Sed libero. sem, et, commodo ut