Cet article fait partie du dossier

Data & IA : au service de la reprise ?
Découvrez le dossier

Les articles du dossier

France Digitale dévoile sa cartographie des start-up de l’IA en France

À l’occasion de la cinquième édition de sa conférence France is AI, France Digitale a dévoilé son mapping annuel des startups françaises de l’IA. La cartographie, qui recense les start-up de l’Hexagone basées sur l’intelligence artificielle, tous secteurs confondus, fait apparaître les nombreuses réussites de l’écosystème français dans le domaine.
 
France-Digitale--MappingCette année, France Digitale a répertorié 453 start-up françaises centrées sur l’IA, présentées lors de l’événement France is AI, qui a lieu le 16 novembre 2020, en format digital. La cartographie montre que l’IA continue de pénétrer tous les secteurs de l’économie : agriculture, santé, énergie, finance, transports, ou encore, ressources humaines, robotique, support, marketing. Fait nouveau pour cette édition 2020, plusieurs entreprises sont mises en avant pour leurs propositions de solutions intelligentes dans la e-santé.

Les réussites récentes de l’écosystème français de l’IA pendant la crise

Les jeunes entreprises référencées représentent un réel enjeu de souveraineté pour la France, qui fait partie des leaders européens dans ce domaine, notamment en termes d’investissements. On relève de plus en plus de start-up françaises de l’IA qui se lancent avec succès à l’international, dont évidemment Dataiku, Algolia qui, suite à son tour de table en 2019 souhaite renforcer son empreinte commerciale aux Etats-Unis, en Europe et en Asie-Pacifique, ou encore Exotec, la start-up nordiste déjà implantée aux Etats-Unis et au Japon qui conçoit des systèmes automatiques entrepôts logistiques.

L’IA dans la santé, les pépites les plus prometteuses de l’année

L’analyse du Mapping 2020 met aussi en avant les start-up IA du domaine de la santé. Dans un monde où médecine et data sont de plus en plus liées, les innovations dans ce secteur ne connaissent pas la crise : diagnostics à partir d’imagerie médicale, amélioration de l’efficacité des traitements, essor de technologies plus “généralistes” développant des cas d’usages de machine learning ou deep learning. 89 start-up, sur les 453 relevées par l’association, déclarent opérer dans le secteur de la santé, et une start-up de l’IA sur cinq investit la e-santé. Une évolution bousculée par le contexte de la crise sanitaire, mais qui a eu pour effet de créer de nouvelles attentes du marché et d’attirer l’attention des investisseurs. Des start-up comme Owkin, Withings (précités), Implicity, Incepto Medical ou Cardiologs se distinguent. Cette année, l’association met à disposition la liste complète des start-up IA opérant dans la e-santé consultable en ligne : Retrouvez la liste des start-up de la santé qui utilisent l’intelligence artificielle.

Transformation digitale des entreprises, un enjeu de survie

Découvrir la cartographie complète Face à la crise pandémique actuelle, la digitalisation est une condition de survie pour les entreprises. La Covid-19 a accéléré la dématérialisation des services de nombreux secteurs, nouveau rebond dans la course à la compétitivité des PMEs et ETIs. Le recours à l’intelligence artificielle dans les secteurs de l’industrie, du retail ou encore de la santé, est devenu essentiel pour répondre aux problématiques de réduction de coûts, de personnalisation de l’expérience client et de réactivité.

Certaines start-up se démarquent positivement en cette période de crise, tel que Synapse Medecine, travaillant avec le CHU de Bordeaux pour mener à bien le plus important essai clinique en soins primaires sur plus de 1000 patients atteints du Covid-19. La cartographie révèle de nombreuses pépites françaises comme Saagie, Deepomatic, Vekia ou encore Dawex, qui sont de réels alliés dans cette transformation digitale. Cette année, l’association met à disposition la liste complète des start-up IA participant à la transformation digitale des entreprises : Retrouvez la liste des start-up qui aident à la digitalisation des entreprises.

Pour apparaître dans ce classement, les jeunes pousses doivent être actives depuis 2019, être basées en France et doivent centrer leur proposition de valeur sur l’IA. La liste a été élaborée à l’aide de segmentations proposées par des plateformes de données comme Crunchbase, d’analyses de bases de données internes de France Digitale, ainsi que des remontées de terrain du conseil d’administration et des start-up membres de France Digitale.

Découvrir la cartographie complète 


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaire

  1. par MEFTAH

    Certifié en Data Science et Intelligence Artificielle.
    Mon ambition est de tirer pleinement profit de ma double compétence IA et Banque pour accompagner les clients dans le développement stratégique des usages de l’intelligence artificielle.

et, consequat. Praesent diam non nunc at id facilisis porta. ultricies