JouéClub, une stratégie de commerce unifié qui tombait bien…

Oui, il y avait bien une alternative pour réaliser vos derniers achats de Noël si vous étiez coincés par la grève des transports… JouéClub, qui propose en ligne des milliers de références, joue depuis un an la carte du commerce unifié pour rester leader et ça marche.

A lire aussi : le « Cahier spécial : le futur du Retail » et ses témoignages de retailers.

JouéClub, une stratégie omnicanale qui tombe bien…

En mai dernier, JouéClub, aux côtés de SQLI et Proximis, a remporté le Trophée du cross-canal 2019 décerné par le magazine LSA.

Depuis un an, la coopérative JouéClub, leader en France de la distribution de jouets, dispose d’une plateforme de vente en ligne unique (y compris sur mobile) pour l’ensemble de son réseau, qui compte plus de 300 magasins indépendants sur le territoire. Objectif du projet à l’époque : revaloriser son positionnement sur le web face à la concurrence et fluidifier le parcours client en renforçant les synergies web-to-store et store-to-web. Un atout en ces temps de grève dans les transports…

Présent sur internet avec un premier site (catalogue en ligne) lancé en 1997 et une activité click-and-collect (drive) dès 2012, le groupe se devait encore de gagner de nouveau en efficacité. Depuis lors, chaque magasin avait sa « vitrine » en ligne… Soit 221 sites internet totalement indépendants ! « Aussi, nous souhaitions proposer un nouveau parcours client, d’une part centralisé et le plus intuitif possible, qui permette aussi bien d’acheter en ligne ou en magasin, que de se faire livrer à domicile ou de retirer en point de vente, avec la possibilité de tout régler en ligne. Au client de choisir », précise Aurélie Cayla, responsable Marketing Digital de JouéClub, qui a travaillé sur le projet avec une équipe de 7-8 personnes en interne.

L’agence digitale SQLI et son agence intégrée de marketing digital (Wax Interactive), via son bureau de Bordeaux dirigé par Stéphanie Pialat, ont travaillé ensemble avec la direction de la coopérative pour auditer l’existant et recueillir les besoins des adhérents, avant de formuler la stratégie, de choisir l’éditeur (Proximis) et l’hébergeur (Google Cloud Platform) ; et d’accompagner le changement auprès de la direction générale et du réseau JouéClub.

L’an dernier, 30 % des acheteurs de jouets avaient déclaré avoir fait leurs achats de Noël sur internet pour éviter les perturbations dues au mouvement des Gilets Jaunes, un pourcentage qui s’ajoute aux 22 % d’acheteurs déclarant acheter habituellement sur Internet (source cabinet NPD Group). Plus de 1 milliard est dépensé chaque année en cadeaux pour Noël en France.

Développée avec Proximis en sept mois, la solution de commerce unifiée a permis de regrouper sur un seul site internet l’ensemble de l’offre et des services de la coopérative. Elle intègre notamment un moteur de gestion intelligente des commandes et une application de vente en magasin (instore) sur smartphone durci que le groupe teste aujourd’hui avec quelques vendeurs pilotes. A leur disposition ? Des informations sur les produits, des démonstrations ou vidéos en ligne, les disponibilités en ligne ou en magasin, le suivi de commandes, etc.

L’intégration a notamment imposé de fusionner les systèmes d’information pour aboutir à une seule plateforme en mode SaaS qui centralise les stocks de la centrale d’achat comme ceux de chaque point de vente, optimise leur réapprovisionnement et l’accès aux produits pour les consommateurs (stocks et prix en temps réel). Les membres de la coopérative ont accès à un back-office unifié et les équipes opérationnelles d’un outil marketing qui leur permet de mieux connaître la clientèle, d’analyser la performance de chaque produit et de faire évoluer le programme de fidélité. Ce qui a également imposé le choix d’un nouveau PIM (gestion des informations produits) Afineo afin de centraliser pour tous les adhérents dans une seule base de données, les 50 000 références produits, de même que tous les profils client issus des différents CRM de JouéClub. De même, chaque magasin indépendant disposant de son propre logiciel de caisse, il a fallu rendre le nouveau site interopérable avec tous les moyens d’échange de données existants.

Une augmentation à deux chiffres de la fréquentation du site

Aurélie Cayla se félicite de la réussite de ce site unique depuis un an, qui voit une augmentation continue à deux chiffres de sa fréquentation (à plus de 20 %). Tout ceci dans un contexte de crise du secteur, couplée à la grève générale actuelle (après les manifestations des Gilets jaunes de l’an dernier) qui impacte fortement l’accès aux magasins, autant pour les employés que les clients. Jacques Baudoz, le président du groupement, reconnaissait d’ailleurs début décembre 2019 au micro d’Europe 1 une baisse de 20 % des ventes en Ile-de-France…

Même si le site internet représente un canal de vente limité (5  % du chiffre d’affaires, 10 % de croissance), il reste très consulté par des clients qui veulent toujours plus d’informations sur les produits avant de se décider et de se déplacer en magasin… Le site n’est cependant que le début d’une grande aventure digitale que le groupe mène désormais, bien au-delà d’une nouvelle communication commerciale unifiée. La DSI de JouéClub, avec qui travaille de très près l’équipe d’Aurélie Cayla, travaille actuellement à la transformation totale de son ERP, qui passera sous Oracle JDE, avant de s’attaquer à la rationalisation de sa supply chain.

JouéClub, une stratégie omnicanale qui tombe bien…

(c)JouéClub

JouéClub est une coopérative d’indépendants, créée il y a près de 70 ans, qui regroupe 220 patrons de magasins en France. Elle est également implantée à l’international (Italie, Liban, Maroc, Qatar…).

En 2018, le groupe a réalisé un chiffre d’affaires consolidé de 640 millions d’euros, réalisé en grande partie en fin d’année.


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *